Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



lundi 26 novembre 2007

Témoignages de lycéens

Suite à des pressions de l'administrations, des lycéens s'expriment :

- Lycée Monnet :

"Nous, élèves du Lycée Jean Monnet, avont trouvés important de mettre en place une réunion d'information afin de tenir informés les lycéens de la loi sur l'autonomie des universités. Nous étions trois à aller faire cette demande directement à Madame la proviseur qui a refusé celle-ci sous prétexte que l'information existerait déjà. Suite à ce refus qui contredit le droit de réunion, nous décidons de la faire malgrè tout. Quelques lycéens faisant partis du comité de mobilisation du Lycée Jean Monnet ont reçu l'ordre direct de ne plus bouger. A se demander si en plus de la régression sociale il n'y aurait pas une régression du droit d'information et de la liberté d'expression"

- Lycée Jules Guesde (Anciennement Mas de Tesse) :

"Comme dans beaucoup de lycées nous avons cherché à faire une réunion d'information, puisque tel est notre droit. Cependant l'administration, et en particulier le proviseur, ne l'entendent pas de cette oreille. Nous nous sommes vus refusés une salle pour tenir cette réunion en attendant les consignes. Résultat : salle refusée, pression sur les élèves... Nous nous interrogeons sur la nature de ces fameuses consignes qui nous privent de notre droit à l'information."

21 commentaires:

Anonyme a dit…

Demain il y ' a une A.G .. d'accord.

Quelle est la tendance :

- continuation du blocage

- arret du blocage

J'ai choisis ma voie .. Ne pas se laisser faire

Anonyme a dit…

? Qu'est-ce que ça veut dire ?

Hélène a dit…

j'étais sure qu'on exercerait des pressions sur les lycéens, moins habitués à tenir tête aux administrations et à la hiérarchie de leurs établissements. C'est une honte, vous êtes dans votre droit le plus total. N'abandonnez pas, et défendez vos convictions! Les étudiants vous soutiennent!!

Anonyme a dit…

EST CE QUE DEMAIN LE BLOCAGE VA ETRE REVOTEE ???? ???? ????

Nico a dit…

j'en ai mare de repeter toujours la même chose, parcours un peu le blog et tu saura !

jules a dit…

Et puis merde c'est trop facile, faites comme nous : allez aux AG et bougez vous un peu les fesses pour les informations ... ( et ça peu importe son avis sur le blocage ou sur les revendications ... ).

Pressions sur les lycéens incompréhensibles ! Une fois de plus on refuse le droit à l'information ...

Ce soir, franchement je flippe vraiment pour notre avenir.

Anonyme a dit…

Pas besoin de répondre comme ça!

Excuser moi de vous avoir dérangé

:(

Mtp3 a dit…

c pas ca mais vous ne vous donnez même pas la peine de parcourir le blog, les infos sont dessus et déjà qu'on les répète toute la journée c'est agacant de devoir aussi le répeter le soir !

Rankin a dit…

Seul et unique commentaire que je laisserai ici, au risque de m'énerver. Définition du droit de grève (sur Wikipedia) : "La grève est une action collective, consistant en une cessation concertée du travail par les salariés d'une entreprise, d'un secteur économique, d'une catégorie professionnelle ou par extension de tout autre personne productive, souvent à l'initiative des syndicats." Cela concerne-t-il les étudiants ou lycéens ? En aucun cas. Le droit de manifester, vous l'avez, certes. De faire grève, non. D'empêcher d'autres étudiants qui ne sont pas d'accord avec vous d'étudier, non plus.
Obtenir une salle dans un lycée, ce n'est pas une pression. Réunissez-vous dans la cour ou dans un foyer si vous en avez un. Personne ne vous empêche de jouir de vos droits à l'expression, arrêtez cinq minutes de jouer les martyres...

Mtp3 a dit…

Le droit de grève des étudiant est prévu par le code de l'éducation, je te laisse faire la recherche toi même puisque chercher des liens sur le net semble te passionner

Anonyme a dit…

mdr! Mpt3, juste énorme ta réponse à Rankin!!

Mtp3 a dit…

ben quoi ? c'est vrai !

;-)

Mtp3 a dit…

Les étudiants étant considérés légalement comme travailleurs intellectuels ils sont couverts par le droit de grève au même niveau que tout salarié et bénéficie des mêmes droits de manifestations et de grève.

cf code de l'éducation

laurie a dit…

craintes evacuees manifestation reussie je suis ravie....

merci aux organisateurs

Rankin a dit…

Effectivement, "chercher des liens sur internet" me passionne. Disons simplement que j'essaie au minimum d'appuyer mes actions sur des lois qui existent. Je reconnais que je n'avais pas lu ce texte même si je le considère un peu ridicule. Tiens, je vais voter le blocage demain, parce que je suis pas d'accord avec ce texte. Quant au commentaire "juste énorme ta réponse", je tiens à faire une spéciale dédicace à son auteur : "wesh cousin trop mort de lol !".
Parce que ça relève bien le niveau.

Mtp3 a dit…

:-) bon humour

pour ce qui du texte avec lequel tu es d'accord, quel est-il ?

Rankin a dit…

Eh bien j'imagine qu'il y a un texte stipulant que les étudiants ont effectivement le droit de grève, et je considère que c'est un peu exagéré. Enfin, je vais pas passer ma vie là-dessus, on va pas jouer sur les mots, le résultat est le même de toute façon...

Anonyme a dit…

Rankin, je ne t'en veux pas de pas bétise .. Et aux dernière nouvelle je n'ai pas "wech wech vas y trop mort de rire" J'ai simplement pensé que mtp3 a répondu judicieusement.
C'est tout!
Sans rancune.

Anonyme a dit…

J'aurais pu me passer de certaines fautes d'ortho.
La fatigue sans doute .. heu on ce n'est pas une excuse valable, surtout en Lettres Modernes
Bonne nuit.

Anonyme a dit…

C'est fou quand même le niveau des commentaires de ce blog...mais quel est donc le but ici...est-ce de s'envoyer des vannes entre bloqueurs et non-bloqueurs...est-ce un concours de fautes d'orthographe...mais j'hallucine où sont passées les convictions politiques, les débats d'idées, la réflexion...on n'est pas en maternelle: "d'abord moi j'ai plus de haribo que toi..." "oui mais moi mon papa il est plus fort que le tien...tralala"...enfin bref...faut pas s'étonner d'être ensuite décrédibilisés devant la majorité des étudiants qui ont envie d'aller à l'école...parce que finalement ça paraît certainement plus constructif...et moi qui croyais revenu le temps de l'engagement politique...je rêvais...

jules a dit…

A l'anonyme, qui apparement ne retient que ce qu'il veut de la loi :


" Les lycéens ont :

le droit d'affichage (Code de l'Education ; Article 511-2 : « Dans les collèges et les lycées, les élèves disposent, dans le respect du pluralisme et du principe de neutralité, de la liberté d'information et de la liberté d'expression) ;

le droit de réunion (Décret 85-924 relatif aux EPLE ; Article 3-3 : « Dans les établissements publics locaux d'enseignement du second degré, la liberté de réunion s'exerce dans les conditions ci-après : [...] 2° Dans les lycées, à l'initiative des associations mentionnées à l'article 3-2 ou d'un groupe d'élèves de l'établissement pour des réunions qui contribuent à l'information des élèves) ;

et le droit de manifestation (qui n'est pas interdit par la loi aux lycéens, et leur est donc accordé, en vertu de l’article V de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui précise que « tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché ».) "

Ils ont donc parfaitement le droit de faire grêve même si ce n'est pa explicitement dit dans la loi. ( ce qui n'est pas interdit est permis ). Mais aussi, ils ont parfaitement le droit de faire des réunions d'information dans leurs lycéens. Les proviseurs usent encore de leur pouvoir, comme notre Miossec