Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



mardi 20 novembre 2007

Loi Pécresse : le mouvement gagne les lycées

Au tour des lycées. Ce matin, quatre lycées de Basse-Normandie étaient bloqués pour protester contre la loi Pécresse sur les universités, ainsi que le lycée Fénelon à Lille. C’est l’un des objectifs des étudiants en grève contre la loi sur l’autonomie des universités : étendre le mouvement aux lycéens.
Il s’agit des lycées Jean Rostand et Augustin Fresnel à Caen, Salvador Allende à Hérouville-Saint-Clair, dans la périphérie de Caen, et Louis Liard à Falaise, au sud de Caen. D'autres lycées de Caen et de sa périphérie notamment organisaient des assemblées générales dans la matinée afin de décider du blocage ou non de leur établissement, selon les mêmes sources.

A Lille, où une très large majorité d'élèves s'est prononcée pour le blocage de l'établissement jusqu'à jeudi, les cours ont été suspendus pour la journée par la direction de l'établissement. «Les élèves sont tous partis faire le tour des autres lycées pour appeler au blocage et à la manifestation mardi», a déclaré ce midi un assistant d'éducation du lycée.

«Nous sommes contre la loi Pécresse et nous soutenons totalement les étudiants», a indiqué Jérémy Lavenant, en terminale S au lycée Salvador Allende, en périphérie de Caen. «La semaine dernière, il n'y avait pas beaucoup de lycéens aux manifestations parce que si on ne va pas en cours, on a des avertissements, alors qu'avec le blocage, on va pouvoir manifester tranquillement», a souligné le lycéen.

Selon le syndicat lycéen Fidl (Fédération indépendante et démocratique lycéenne), «128 assemblées générales» ont eu lieu aujourd’hui dans des lycées pour débattre de la loi sur l'autonomie des universités, dont le syndicat réclame le retrait. Dans un communiqué, la Fidl a assuré que des AG lycéennes s'étaient tenues dans une quarantaine de villes, parmi lesquelles Paris, Lyon, Marseille, Caen, Bordeaux, Annecy, Meaux ou Lons-le-Saulnier. Elle a appelé «l'ensemble des lycéens à se mobiliser jeudi 22 novembre,» jour de manifestation décidé par la coordination nationale étudiante dimanche à Tours

Source : Libération

4 commentaires:

Hélène a dit…

Les lycées réagissent ENFIN! C'est bon pour nous, c'est bon pour le mouvement, ça lui redonne de l'élan! A nous de les motiver et de leur montrer la voie (c'est pas toujours facile de se mobiliser dans les lycées...malheureusement!) Le combat continue...!!

Anonyme a dit…

prq on essaierai pas d'organiser une ag dvt un lycée entre 12h et 14h pr qu'ils puissent venir sans trop louper de cours ou même en demandant une salle?
je connais montpell depuis peu de tps du coup je sais pas si c'est faisable mais en tt cas ça leur permettrai d'ê informé, de voir cmt se tient une ag...

MTP3 a dit…

Non car il ne s'agit pas de faire les choses à leur place, il faut les rencontrer en dehors des lycées, les informer et leur expliquer pourquoi et comment faire une ag et bloquer. Donc si vous avez des frères ou des soeurs à vous de jouer, essayer de leur expliquer et dites leur de nous contacter pour qu'on leur donne rendez vous et qu'on voit ensemble les modalités à suivre. Nous ne voulons pas être accusés de diriger un mouvement lycéen, si ils veulent lancer un mouvement c'est à eux de faire la démarche, on sera là mais pour leur donner les clefs et les aiguiller.

Anonyme a dit…

Que sait-on ici de la mobilisation lycéènne à Montpellier pour les heures et jours à venir ? Qui s'organise ? Quel lycée semble bouger ou commence à bouger ? Y-a-t'il des blocages en cour ou prévus ?