Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



lundi 26 novembre 2007

Communiqué de la présidence de l'Université Paul Valéry

CONSEIL D’ADMINISTRATION
Séance extraordinaire du 26 novembre 2007
A l’issue de la séance extraordinaire du C.A de ce jour 26 novembre 2007, les dispositions suivantes ont été approuvées.

Premier vote :

Le conseil d’administration mandate le président de l’université Paul-Valéry pour porter plainte contre les personnes identifiées lors des faits qui ont eu lieu au cours du mouvement étudiant.
Adopté par 39 voix pour, 1 voix contre, 3 abstentions.

Second vote :

Lors de la réunion du 26 novembre 2007, en session extraordinaire, le conseil d’administration et l’équipe de direction demandent la réouverture de l’université selon le protocole suivant :

- mardi 27 novembre 2007, l’équipe de direction, les directeurs d’UFR, les directeurs du SUFCO et de l’IEFE ainsi que les élus étudiants des trois conseils (conseil d’administration, conseil des études et de la vie universitaire, conseil scientifique) et cinq représentants étudiants de la Coordination, inscrits à l’université Paul-Valéry, porteurs de leur carte d’étudiant, se réunissent pour examiner les conditions de mise en œuvre de la réouverture de l’université.

- mercredi 28 novembre 2007, l’université est ouverte aux personnels enseignants et administratifs. Une assemblée générale est convoquée le matin sur le même ordre du jour : examiner les conditions de mise en œuvre de la réouverture de l’université.

- jeudi 29 novembre 2007, le campus sera ouvert si les conditions de sécurité des biens et des personnes et si les conditions d’un débat démocratique sont réunies.

Si la réouverture de l’université n’était pas possible, un conseil d’administration extraordinaire serait tenu ce jeudi.

Ces propositions sont adoptées par 42 voix pour par les membres du conseil d’administration.

16 commentaires:

Anonyme a dit…

je ne comprends pas ce communiqué .. Quelqu'un peut m'expliquer??

Anonyme a dit…

ils prennent la température demain avec une poignée d'infidèles, mercredi avec les autres et selon comment ça tourne, ils se recroquevillent à nouveau dans leur coquille en attendant des jours meilleurs...
la fac ré-ouvrira peut-être jeudi, sinon, lundi prochain, sinon... ?

Pierre

tom a dit…

"Le conseil d’administration mandate le président de l’université
Paul-Valéry pour porter plainte contre les personnes identifiées
lors des faits qui ont eu lieu au cours du mouvement étudiant.
Adopté par 39 voix pour, 1 voix contre, 3 abstentions."

LAMENTABLE, mais pas surprenant hélàs !

En tout cas, j'ose espèrer, si il y a effectivement plainte et poursuites contre ces "personnes identifiées", qu'un maximum d'étudiants de Paul Valéry sera solidaire des compagnes et compagnons qui vont etre emmerdés par la justice. Quoiqu'on pense par ailleurs des tags et des dégradations.

J'OSE L'ESPERER !

Une lutte sans un minimum de solidarité n'est pas une lutte, c'est un traquennard !

Une lutte sans solidarité est perdue d'avance !

Tom

MTP3 a dit…

- Demain réunion pour tenter de convaincre les bloqueurs de lâcher prise (ce qui est vain)

- Mercredi réunion pour expliquer aux personnels pourquoi ils ne peuvent pas travailler sur décision d'un seul homme

- et probablement jeudi pas de réouverture pour cause de "mise en danger des biens et des personnes"...

Bref c'est reparti pour un tour !

Anonyme a dit…

Bah, une "lutte" implique forcément une confrontation avec le pouvoir.
Confrontation qui engendre une réaction. Chaque protagoniste sait ce qu'il en est.
Il n'y a plus qu'à assumer.
Après oui, il peut y avoir une autre confrontation au sujet des conséquences des premières confrontations des perturbateurs (je parle seulement des éléments "dissidents" auteurs des imbécilités reprochées). Mais il y aura là aussi réaction.
C'est la vie. Ils n'ont qu'à assumer. Je bougerai pas un orteil pour qu'ils évitent les conséquences de leurs actes.

Anonyme a dit…

Bref, il serait stupide de soutenir ceux que le mouvement lui-même décrit comme des fauteurs de troubles voire des abrutis. Ca ne servirait qu'à décrédibiliser un mouvement qui lui a des buts plutôt nobles.

MTP3 a dit…

Encore faut-il que ce soit les bonnes personnes qui soient poursuivies ! Ce qui a peu de chances !

Anonyme a dit…

Merci Pierre de ta réponse à 18h30

aidez moi! a dit…

excusez moi, quelque chose m'échappe. J'ai besoin de votre réponse car je n'habite pas à Montpellier mais à 2h de route.

Si la fac réouvre jeudi y'aura t'il cours jeudi, vendredi?

Merci de votre réponse, c important

tom a dit…

Dans la mesure où la coordination nationale étudiante réunie à Lille ce week-end était légitime, je conseille à certains ici de bien lire l'extrait ci-dessous :

"Nous, étudiants de 67 universités, réunis en Coordination nationale les 24-25 novembre 2007 à Lille, adoptons l’appel suivant." (...)

(...) "La plupart des présidents d’université étant en faveur de la LRU, ils n’hésitent pas à recourir à la répression pour briser la mobilisation. Les fermetures administratives, les interventions policières... ne répondent pas à de prétendus « problèmes de sécurité » : elles visent à nous empêcher de nous mobiliser, c’est-à-dire nous priver de notre droit de nous révolter. Nous condamnons toutes les interventions policières et les arrestations. Nous exigeons l’amnistie de tous les inculpés des mouvements sociaux, y compris ceux du mouvement cheminot. Nous exigeons la réouverture de toutes les universités fermées administrativement, et le retrait de toutes les forces de police qui occupent actuellement des universités."

Anonyme a dit…

Nul n'est tenu de prendre ce que dit la coordination pour Loi s'il trouve que les paroles sont stupides. C'est mon cas, sur ce point précis.
Ca s'appelle le libre arbitre. Ou le manque de solidarité, si tu y tiens.
Je maintiens, je ne lèverai pas le petit doigt pour ces gens qui décrédibilisent le mouvement et le travail honnête des autres.

jules a dit…

Vraiment de pire en pire ce président ! Personnelement, je trouve que là ça va vraiment trop loin !
Pour qui se prend il pour ferme aussi longtemps la FAC ! On en a vraiment ras le bol là !
Pas d'accés à la BU, donc là c'est sur que les examens seront decallé !
Ce chantage du président, ce manquement à la démocratie , ( ... ) ne peut plus durer ! J'espère vraiment qu'on va bouger et que cette affaire ne restera pas sans fin ! DEMISSION !!!
Est ce légal ?

Ensuite, ils veullent poursuivre qui ? Des jeunes parceque ils ont dormi dans un amphi ?

Bravo Mr Miossec vous êtes vraiment un exemple formidable pour les étudiants ...

En tout cas, si son but était de nous radicaliser dans nos positions, cela fonctionne !Vous ne voullez pas qu'on s'exprime ? Ok ...

roger a dit…

salut je suis viticulteur vous savez tous que notre proffession est en crise j'aurais aimer savoir si nous pourrions envisager de bloquer les vignes ensemble car la plupart des viticulteurs n'ont pas de chaise et de table

Anonyme a dit…

ILS SONT ENTRAIN DE REDUIRE LE MOUVEMENT A NEANT
ON VA SE FAIRE BAISER SEC
COMBIEN Y A T IL DE FACS DANS LE MEME CAS?
TOUT PASSE SOUS SILENCE..

Anonyme a dit…

ILS SONT ENTRAIN DE REDUIRE LE MOUVEMENT A NEANT
ON VA SE FAIRE BAISER SEC
COMBIEN Y A T IL DE FACS DANS LE MEME CAS?
TOUT PASSE SOUS SILENCE..

romu a dit…

Roger, sincérement, tu es drole. Je ne suis pas certain que tu sois vraiment viticulteur, mais si c'est le cas, vives les CAV !
France, pays pinardier, le pinard est une drogue dure comme les autres. Vive l'émeute viticole ! Vive l'émeute !