Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



mardi 27 novembre 2007

Loi Pécresse: Montpellier 2 contre la poursuite du blocage, pour la grève

Les étudiants de l'université Montpellier 2 (sciences), réunis mardi en assemblée générale, ont voté contre la poursuite du blocage de l'université mais pour la grève, a constaté un journaliste de l'AFP.

Cinq cent quatorze voix se sont prononcées contre la poursuite du blocage et 420 pour. La grève se poursuivra jusqu'à vendredi, date d'une nouvelle assemblée générale.

Un des porte-parole du comité de mobilisation, qui avait participé lundi soir à une manifestation nocturne dans les rues de Montpellier contre la loi Pécresse sur l'autonomie des universités, a fait part de sa déception après le vote. Il a toutefois souligné que les assemblées générales allaient "continuer tant que la grève" était "reconduite, pour envisager d'autres formes d'action".

"Les gens ont du mal à voir à long terme. Ils se disent +OK, la loi est mauvaise, mais je préfère aller en cours pour avoir mes partiels et obtenir mes diplômes+", a-t-il déploré.

"Je suis déçu, a-t-il poursuivi, que les gens votent la grève et non le blocage et ne se donnent pas les moyens de faire échec à la LRU", la loi libertés et responsabilités des universités.

De son côté, le responsable du syndicat étudiant UNI à l'université Montpellier 2, Paul-Emmanuel Vanderriele, a espéré que la fin du mouvement serait votée vendredi lors de la prochaine AG.

La loi ne fait courir "aucun danger aux étudiants", a-t-il estimé, précisant notamment que "quand les entreprises apportent connaissances, argent et savoir-faire dans une université, ça ne peut pas être mauvais pour les étudiants".

De son côté, Montpellier 3 (Lettres et sciences humaines) est fermée administrativement depuis le 16 novembre, après l'évacuation des personnes qui occupaient différents bâtiments dans le cadre de la protestation contre la loi Pécresse. Les conditions de mise en oeuvre de la réouverture de l'université devaient être examinées mardi.

Jeudi, "le campus sera ouvert si les conditions de sécurité des biens et des personnes et si les conditions d'un débat démocratique sont réunies", a fait savoir l'université dans un communiqué.

Source : Vous Nous Il

51 commentaires:

Mot du soir, Espoir a dit…

Ne pas faire la même erreur que vos camarades scientifiques. Dans des mouvements comme ça, il faut arreter d'être égoiste, c'est ridicule. Les partiels, nous les passerons quand même. Il faut cesser de penser qu'à son grade.

Anonyme a dit…

La situation se debloque enfin!!!
Pour ma part les véritable égoiste sont les bloqueurs en imposant leur facon (souvent erronée) de penser!!

victoire a dit…

si ca se débloque pour eux à mtp2 ca va ft pareil a mtp3. ENFIN on nous écoute vraiment!! Il était temps de se rendre à l'évidence que le blocage ne satisfait qu'une minorité d'étudiants... OUF!!!

MTP3 a dit…

Rien est imposé, tout est voté. Que ceux qui ne viennent pas voter ne viennent pas se plaindre.

Anonyme a dit…

certains ne viennent pas car ils vont pas se taper 200 kms pour assister juste a une AG tout les etudiants ne vivent pas sur montpellier meme si c'est important... en tout cas si ca reprend tant mieux car je pense pas qu'on sera ecouté. et en tant que grand egoiste je prefere penser a moi et mon avenir perso donc j'espere que tout va reprendre...

GMG a dit…

c'est bien de reprendre les cours, comme ça la loi passera plus facilement!


GMG.

lu a dit…

comment continuer à faire greve, s'il n'y a pas de blocage de fac?????

il n'y aura plus personne qui pourra faire greve, sauf les non boursiers!!

le mouvement est perdu...

Anonyme a dit…

D'après mes sources, à Paul-Va l'AG du personnel n'aura lieu que demain dans l'après-midi, Miossec étant en réunion à l'extérieur le matin ! Filtrage COMPLET à l'entrée : aucun véhicule ?
les 5 étudiants de la coordination n'ont rien voulu entendre et ont campés sur leurs positions...

Pierre

Autre a dit…

Mais n'importe quoiiiiiiiiiiiii!!!!!!!
C'est quoi cette mentalité de merde? Mais pourquoi vous pensez qu'à votre cul?????
Moi je vous le dis le blocage sera revoté et je vous signale d'autre part que les sciences ont été débloquées et ce sont aussitôt rebloquées ..
Vous verrez ...........

Anonyme a dit…

je suis découragé!
personne ne nous entend!!!
c'est fini je crois qu'on a perdu!
on fait quoi maintenant ça va se tasser peu à peu.
Je pense que le blocage ne passera pas jeudi trop d'étudiant ne pense qu'à leur propre intêret et ne comprennent rien!
La grève pourquoi ça fait chier qui une grève des étudiants?
On va faire quoi maintenant?

sab a dit…

je ne parirai pas si tot si j'étais vous, je suis contre le blocage et j'irai voter c'est sûr, mais j'en discutais encore avec une copine tout à l'heure, de nombreux étudiants sont rentrés chez eux (autres parts qu'à montpellier) et je ne pense pas qu'ils reviennent juste pour voter contre le blocage ... mais bon, ce n'est que mon avis, on verra bien ce qui sortira des urnes !!!

sab a dit…

euuh selon le site de l'université, l'ag de jeudi ne serait pas a 10h mais à 12h, ils pourraient s'entendre quand même !!!

loubna a dit…

site UPV:
" Communiqué de la présidence
Communiqués du 27 novembre 2007

Communiqué du président

Conformément au vote du conseil d’administration du 26 novembre 2007, l’équipe de direction, les directeurs d’UFR et des services IEFE , RI, SUFCO, se sont réunis avec les élus étudiants des trois conseils centraux et les cinq représentants étudiants de la « coordination ».
A l’issue de cette rencontre il est convenu que les cours pourraient reprendre à l’université Paul-Valéry le jeudi 29 novembre 2007 au matin et qu’une assemblée générale des étudiants se tiendrait à midi ce même jour. Il a été stipulé la nécessité d’un climat garantissant les conditions de sécurité des biens et des personnes et le déroulement d’un débat
démocratique. Le campus sera fermé à 20 heures. L’assemblée générale des personnels convoquée par le président le mercredi 28 novembre à 11 heures, amphi A, se prononcera de son côté sur la réouverture du campus.

Le président et l'équipe de direction.

Communiqué à l'attention des personnels

Les personnels enseignants et IATOSSB sont invités à reprendre leur activité le mercredi 28 novembre 2007 à partir de 8 heures. L'accès se fera exclusivement par l'entrée piétonne avenue Val de Montferrand.
Une assemblée générale des personnels est convoquée par le président à 11 heures amphi A. "

gmg a dit…

Sab, je ne sais pas si tu le savais mais à l'AG on vote à main levée.

D'autre part, je ne crois pas que le mouvement soit perdu, mais c'est claire qu'on est dans une phase difficile... mais tous les mouvements connaissent leurs hauts et bas.

Anonyme a dit…

J'aimerais juste savoir un truc... Que ceux qui votent contre le blocage me disent se qu'ils savent de la loi. Vraiment. Et ses conséquences. J'aimerais bien savoir si ils sont au courant du futur qui les attends...

[ Et maintenant on a le droit de fermer sa gueule et de retourner en cours... Pfff tu parles d'une démocratie ]

Jhonny a dit…

A Perpignan a été mit en place un vote numerique sécurisé (ou va etre mit en place).Je comprend les gens qui habite loin de montpellier.J'ai des amis victimes du blocage qui sont rentrés chez eux car ils trouvent que les AG c'est n'importe quoi...enfin,bref

elo a dit…

regardez les infos, l'unef est satisfait de sa rencontre avec precresse (ptin de non chiant dsl pour elle) bref de bonnes choses ont été eclaircis renseignez vous

francis kuntz a dit…

on se renseigne jamais nous, on a pas la télé.comment on fait?

Anonyme a dit…

Le président de l’Unef, Bruno Julliard, s’est déclaré très satisfait de sa rencontre avec la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse, estimant avoir obtenu "des engagements" contre les volets les plus "néfastes" de la loi sur l’autonomie des universités. Il a annoncé que le premier syndicat étudiant va consulter ses instances et rendra son avis sur la suite à donner au mouvement "dans les 48 heures".

source france-info

Bravo aux dirigeants de L'UNEF qui sont corrompus jusqu'à la moelle...
Quand est ce que jullard deviendra secretaire d'état ? Là, il a tellement fait le fayot qu'il peut prétendre à un ministére.

Un ancien membre de L'UNEF désabusé...

Pas content a dit…

BRUNO JULLIARD EST UN CON!

sab a dit…

gmg oui je sais, c'était une façon de parler ... :)

DaV a dit…

C'est un scandale, pendant le blocage tout le monde doit être à Montpellier... Vous êtes censé être en cours alors les excuses " j'habite loin " sont bidons. Blocage ne signifie pas vacances.

Etudiant à l'UM2, j'ai été dégouté puisque la majorité des personnes sont venus juste pour voter à la fin de l'AG... Voter sans débattre ! (300 personnes à 9h30 --> 1000 au moment du vote)

Je suis dégouté de l'égoisme de mes collègues scientifiques (censé réfléchir avant d'agir ?)... Et j'espère que les autres formes d'actions seront utiles mais j'en doute. Quand je vois que la grande majorité de l'UM2 est contre la loi et que personne n'agit, je suis absolument effaré... Comme si la loi allait partir toute seule !

Voilà, bon courage à Montpellier 3, ne suivez pas notre exemple de pur égoisme.

La nouvelle devise de l'UM2 vient enfin d'être dévoilée : "Ma propre réussite est plus importante que la réussite des autres".

jules a dit…

Trop drole le prénom et nom du mec de l'UNI ...
Radio cliché ?

Réponse à Dav a dit…

Dav je ne pense pas que aller chez soi pendant trois semaine de blocage (donc deux de fermeture administrative) est mal.
Le week end me permets de pouvoir bosser, chercher sur internet énormément de choses pour mes devoirs ou autres.. chose que j'ai fais la première semaine de blocage puisque la BU était ouverte.
Seulement je te rappelle que notre cher Président Monsieur Miossec a pris la liberté de fermer sa faculté pendant plus de une semaine et demi .. Renseigne toi avant de parler.
En revanche, merci pour ton soutient à Montpellier III

DaV a dit…

Rentrer pour une fermeture administrative c'est normal. Mais, moi, je parlais pendant un blocage (j'entendais un blocage étudiant) !

lu a dit…

Jules, j'ai réagi exactement comme toi!!!!! ;)!

Tintin a dit…

Pour les débats je rappel qu'il y a quand même un forum pour ceux qui assument leurs opinions :

http://mtp3lru.xooit.fr

Cdlt.

victoire a dit…

je comprends les scientifiques de mtp2. A koi ca sert de venir au débat quand on en connait déjà la conclusion? on ne laisse pas parler les gens, on s'insulte on se fait huer on sort des phrases toutes faites sorties de leur contexte, le débat dérive vers la faim dans le monde ou les droits de la femme sont comparés à ceux des étudiants (LOL). Le principal c'est la loi LRU: en tout et pourtout les AG en parlent réellement 5 min, soit autant que le temps de faire un vote. Normal! moi je ferai pareil jeudi: je viens juste levée ma main même les 2 puiqu'il faut tricher pour se faire entendre. Et CONTRE le blocage bien sur: c'est pas que je pense qu'à mon cul comme dis l'"autre" pauvre type ou fille hyper vulgaire, mais que, forcément, on laisse parler puisque ces insultes sont en direction des gens qui veulent bosser. on pense pas qu'à nous mais AUSSI à nous: le blocage vous l'avez vu ne sert à rien alors maintenant, déposez les armes et retournez bosser...

Jhonny a dit…

Bruno Juliard essaye de ne pas etre trop con! Si tu avais suivis le debat sur la 3 entre Juliard et la ministre,tu aurais vite compris que les principales craintes de L'UNEF etait infondées!

Gna a dit…

C'est n'importe quoi ce blocage il est pas legitime. Il faudrait organiser un vote au niveau de la fac avec le concours de l'administration mais ça les bloqueurs veulent pas en entendre
parler on sait pas pourquoi. Vous
traitez d'egoiste ceux contre le blocage mais vous nous prenez en otage avec une decision d' AG non legitime et en essayant de faire de votre combat notre combat.
Et à ceux qui repondent que ceux qui sont pas daccord je reponds que tout le monde ne se sent pas intéréssé.

Et oui le truc quand on defend une cause c'est de rallier tout le monde avec des arguments construit et realiste ( pas de "l'inscription coutera 15 000). Il faut demontrer par a+b qu'on a raison, que la cause qu'on defend est juste,peser le pour (il y en a evidement) et le contre et surtout nuancer mot que vous ne connaisez pas. Or la vous melangé tout.

Vous vous battez aussi contre le gouvernement alors que nous on s'enfout. Ce gouvernement a été elu democratiquement alors faire la Revolution on s'en balance. Vous vous etalez sur des sujets qui n'ont rien à voir tels que les usines d'armes.Vous vous decridibilisez tout seul en nous parlant de chose qui ne nous interessent pas dans la situation presente (les usines d'armes).Recadrez vous!

Ensuite il faut faire court durant les AG! Et oui tout le monde n'a pas les moyens de se pointer en AG pendant 3heures et c'est de toute façon impossible matieriellement de faire rentrer et voter plusieurs milliers de personnes dans un amphi.

La majorité des gens sont contre cette loi mais faut leur donner envie de battre en arretant de se decridibiliser et en prenant ses reponsabilités (pour ce qui est des degradations ). Voila pourquoi j'ai voté contre le blocage, parce que je suis pas convaincue de sa necessité.

Un ancien membre de L'UNEF désabusé... a dit…

"Bruno Juliard essaye de ne pas etre trop con! "

Il a surtout de grosses ambitions personnelles en politique... Il n'a n'en plus grand chose à faire de la base des étudiants (de l'UNEF ou pas)

Anonyme a dit…

Marre de ces stupides bloqueurs, ils ne pensent pas à leur exams et méprise les autre étudiant. Il ne sont bon qu'a étre de la chair a CRS. Laissez nous reprendre nos cours et allez en BEP

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec gna.
Notamment sur trois points que je vais un peu plus développer. (brièvement)
Oui, les avis sont trop tranchés, les positions trop extrêmes. On me dira "ceux d'en façe le sont aussi". Ptet bien ouais. Mais j'en connais quelques uns qui seraient prêts à cautionner le mouvement si ca passait pas son temps à donner du "Camarade" à tout le monde par exemple. (ce qui a tendance à me faire vomir)
Tout ça pour dire qu'être radical ne mène qu'à une chose, la bêtise, et qu'un être intelligent nuance ses propos.
Dans la même veine, il est vrai que vous élargissez le mouvement à des combats dont nous n'avons dans l'absolu (pour une grande majorité des étudiants) rien à foutre, tel que le grand vilain patronat par exemple. Je suis profondément navré, mais les grands patrons ont de l'influence oui. Oui, on est dans un système économique qui ne redistribue pas à tous. Je suis peiné de vous le dire mais vous vous trompez de période. C'est pas maintenant qu'il faut combattre ça. C'était avant. Maintenant, ce n'est pas 200, ni 1000, ni même 100000 étudiants qui vont le remettre en cause. Un peu de sérieux et de bon sens, personne n'y croit.
Dernier point, lié au précédent, vous parlez de ne pas tolérer de vote sans débat. C'est une bonne chose. Encore faudrait-il que le débat ait quelquechose à voir avec le vote. Ou qu'il ne consiste pas en une vitrine anarcho-communiste qui vient vomir sa haine de notre société. Parceque ce n'est pas du débat. C'est de la masturbation. Et en public, c'est plutôt malsain.

Anonyme a dit…

Faut que tous les pro blocage se bougent le cul pour bloquer un max jeudi !

laurie a dit…

allez signer la petition :

sauvonsluniversite.com

les professeurs menacent de se mettre en greve signez et faites passer!!!!!

400 signatures au lendemain de l ouverture du site c'est important faites passer

acalmie a montpellier peut etre mais ce n'est pas fini du tout....
courage et mobilisation!!!

Anonyme a dit…

Les "anarcho-communistes", s'il s'agit des étudiant-es mobilisé-es dans leur ensemble, ou des militant-es syndicaux-ales et politique, sont parti prenante des luttes progressistes qui permettent aujourd'hui de congès payés, sécurité sociale, éducation gratuite (ou presque...), etc... Alors c'est vrai que la démocratie sociale est plus compliquée, prend énormément plus de temps et demande de la patience et n'est pas parfaite, mais elle a le mérite de faire bouger les choses dans le bon sens, celui du progrès pour la population dans son ensemble et pas une minorité. ALors longue vie aux Assemblées Générales, aux mouvements de résistances quels qu'ils soient et aux "camarades" et "compagnons", termes ô combien porteurs de sens à notre époque consumériste et individualiste.

Camarades, tenons-bon!!!

Ben

Info a dit…

Journée chargée sur le front des universités ce mardi. Alors que les manifestations contre la loi Pécresse, à l’appel de la coordination nationale étudiante, ont rassemblé au moins 30.000 personnes en France, la ministre de l’Enseignement supérieur a fait plusieurs propositions lors de sa rencontre avec principal syndicat étudiant, l’Unef, dans l’après-midi.

Les syndicats lycéens pas convaincus

Valérie Pécresse a notamment promis un cadrage national des diplômes, un «texte réglementaire» garantissant la non sélection à l'entrée de l'université» et la création dès le 1er janvier 2008 - et non à la rentrée - d’un 6e échelon de bourse.

A la suite de ces annonces, Bruno Julliard a déclaré qu’il appartiendrait aux AG (assemblées générales) de décider in fine s'il faut poursuivre ou non la mobilisation. Les syndicats lycéens UNL et Fidl ont d’ores et déjà estimé qu'ils restaient «mobilisés», notamment jeudi, nouvelle journée de manifestations. La Fidl «déplore que Valérie Pécresse n'ait pas répondu à toutes les incertitudes que fait peser sa loi». En particulier la ministre «montre qu'il y a bien un problème en matière de sélection dans sa loi puisqu'elle propose un texte réglementaire pour lever les ambiguïtés. Or ce qu'un règlement a fait, un règlement peut le défaire».

A Metz, par contre, les déclarations de Valérie Pécresse semblent avoir produit leur effet puisque selon notre blogueur étudiant, l’AG et la manifestation n’ont pas rassemblé plus de 150 personnes. «Le mouvement, dont l’Unef s’est désolidarisé, s’essoufle», observe-t-il. A Nancy, par contre, le blocage a été revoté lors d’une AG rassemblant 2.000 personnes.

Trois jeunes et neuf policiers blessés à Nantes

A total, une quarantaine de sites universitaires étaient toujours perturbés mardi à 19h, («36» selon le ministère, dont sept fermés) : Amiens, Angers, Arras, Besançon, Béziers, Bordeaux I, Bordeaux II, Bordeaux III, Caen, Chambéry, Clermont-Ferrand, Lille I, Lille II, Grenoble, Le Havre, Lille III, La Rochelle, Limoges, Lyon II, Nantes, Orléans, Paris IV-Clignancourt, la Sorbonne, Paris VII, Paris XIII, Pau, Perpignan, Poitiers, Rennes I, Rennes II, Reims, Rouen, Toulouse III, Tours ainsi que l'IUT de Limoges.

Ce mardi, Montpellier II a voté la levée du blocage mais s'est prononcé pour la grève et Paris XIII a voté une levée du blocage mais à partir de mercredi. Etaient fermées administrativement: Montpellier III, Toulouse II-Le Mirail, Paris I-Tolbiac. A Aix-Marseille I, réouvert lundi, il n'y a pas eu de reprise des cours.

A Nantes, trois jeunes et neuf policiers ont été légèrement blessés mardi lors de l'évacuation par les forces de l'ordre d'étudiants et lycéens qui avaient pénétré dans l'enceinte du rectorat, selon la préfecture de Loire-Atlantique.

Plus de 100 lycées bloqués

Du côté des lycées, quelques 150 lycées ont été bloqués (sur 2.500 lycées publics en France), selon l'UNL, 104 selon le ministère de l'Education.

Thomas Coex AFP/Archives ¦ Manifestation étudiante le 22 novembre 2007 à Paris



C. F. avec AFP

Marie a dit…

Juste pour rire regarder ça :

http://www.pcinpact.com/actu/news/40315-ebay-universite-vente-encheres-evry.htm


http://cgi.ebay.fr/Universite-Marc-BLOCH-STRASBOURG_W0QQitemZ320185429436QQihZ011QQcategoryZ32643QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem



Et pour participer un peu au débat, moi personnellement et sa n'engage que moi je suis satisfaite des propositions avancées par la ministre pendant les négociations... Aprés certes on a toujours des trucs a gagner, mais en mon sens les propositions de mme Pecresse nous font plus avancés qu'un retrait de la LRU...

Paul emmanuel de l'uni une legende vivante : " oui les grvistes c bien ce que vous faites, de vous battre pour vos idées...."

lambichou a dit…

Pour ce qui est des avancées que propose la ministre, ça me semble une belle victoire, malheureusement elle ne règle pas les questions telles que la concurence entre les universités ou la prise du pouvoir de plus en plus important du patronat et des présidents d'université. Par contre pour ce qui est de l'agmentation tant redoutée des frais d'inscriptions, il semblerait qu'il faille mettre croix dessus... Mais il faut surtout ne pas être dupe et rester vigilant.
On a encore beaucoup à gagner, notament avec la mobilisation naissante au sein des lycées. De plus, je trouve stupide de dire que fin du bloquage = fin de la mobilisation. Je pense qu'on a sufisament peu d'heure de cours pour rester :mobilisé même si l'A.G vote la fin du bloquage.
Restez mobilisé, on a encore des choses à faire !

Ko a dit…

Pour moi les avancées proposées ne sont que des miettes destinées à stopper le mouvement et à nous faire taire. Le problème de la reprise des cours et que même si en effet nous n'avons pas beaucoup d'heures, nos cours ne sont pas dans les même crénaux... De plus, si tout le monde reprend totalement, on ne peut rien espérer de plus que ce qui a été proposé, car même avec des fac bloquées on ne nous propose pas grand chose... alors si les facs fonctionnent normalement on ne nous écoutera plus...
Ceci n'est que mon humble avs.

Un peu comme si elle essayait de nous endormir .... a dit…

Ko tu as absolument d'accord ..

Mtp3 a dit…

"C'est n'importe quoi ce blocage il est pas legitime. Il faudrait organiser un vote au niveau de la fac avec le concours de l'administration mais ça les bloqueurs veulent pas en entendre
parler on sait pas pourquoi."

Le président refuse cette modalité aussi cf la reunion de ce matin car trop onéreux

"Vous traitez d'egoiste ceux contre le blocage mais vous nous prenez en otage avec une decision d' AG non legitime et en essayant de faire de votre combat notre combat."

Arrêtez avec prise d'otage, on vous met pas un flingue sous la tempe pour venir voter pour le blocage


"Et à ceux qui repondent que ceux qui sont pas daccord je reponds que tout le monde ne se sent pas intéréssé. "

Le problème est bien là, si tu t'interresse à tes cours tu devrais t'interresser aux droits qui te permettent d'aller à ces cours


"Et oui le truc quand on defend une cause c'est de rallier tout le monde avec des arguments construit et realiste ( pas "l'inscription coutera 15 000)."

Je te renvoie à notre tract explicatif http://lru-montp3.blogspot.com/2007/11/tract-explicatif.html et dis moi où on a dit que les frais d'inscriptions seraient à 15000 euros, avant de critiquer renseigne toi !

" Il faut demontrer par a+b qu'on a raison, que la cause qu'on defend est juste,peser le pour (il y en a evidement) et le contre et surtout nuancer mot que vous ne connaisez pas."

Nous connaissons très bien ce que nuance veux dire mais il y a certaines choses avec lesquelles on ne peut pas faire de concessions !

" Or la vous melangé tout. "

Explique toi !

"Vous vous battez aussi contre le gouvernement alors que nous on s'enfout."

C'est là que c'est grave, c'est de ton avenir qu'on te parle et de l'avenir de tes futurs enfants

" Ce gouvernement a été elu democratiquement alors faire la Revolution on s'en balance."

Cite un seul endroit dans ce blog où les auteurs parlent de révolution, j'attend impatiemment ta reponse

" Vous vous etalez sur des sujets qui n'ont rien à voir tels que les usines d'armes."

Idem, donne moi un exemple dans ce blog qui est très fourni...

"Vous vous decridibilisez tout seul en nous parlant de chose qui ne nous interessent pas dans la situation presente (les usines d'armes).Recadrez vous!"

Nous sommes très cadrés, le tract en est la preuve, mais il y a d'autres choses qui concernent les étudiants tels que le système de santé...

"Ensuite il faut faire court durant les AG! Et oui tout le monde n'a pas les moyens de se pointer en AG pendant 3heures et c'est de toute façon impossible matieriellement de faire rentrer et voter plusieurs milliers de personnes dans un amphi."

Si les ag restent dans l'amphi c'est aussi que 3000 personnes ne viennent pas, pour ce qui est de faire court c'est hors de question, même la présidence exige un débat !!!

"La majorité des gens sont contre cette loi mais faut leur donner envie de battre en arretant de se decridibiliser et en prenant ses reponsabilités (pour ce qui est des degradations )."

Les dégradations ont été le fait de quelques perturbateurs et tu ne peux pas condamner un mouvement pour les actes de quelques uns

" Voila pourquoi j'ai voté contre le blocage, parce que je suis pas convaincue de sa necessité. "

Cite moi un autre moyen de faire retirer cette loi qui est la première d'une série de mesures mettant directement en péril l'avenir de l'enseignement et de la formation en France.

J'attend tes réponses !!!

Pseudo a dit…

Et le pire c'est que tout ça a déjà été dit et redit... On se répète tellement que je me demande encore comment les gens peuvent faire la sourde oreille et rester bloqué sur leurs opinions... Même moi j'ai changé d'avis sur le blocage ( enfin... Dand la nuance... Je me comprend ) pourtant je suis bloqueur mais reste ouvert. Est-ce que c'est trop demandé aux gens de s'ouvrir un instant au dialogue et de s'intéresser plutôt que de dire qu'"on s'enfout" ?

Merci quand même pour tes explications " mtp3 " =]

Mtp3 a dit…

de rien, c'est un peu mon rôle en tant que coauteur de ce blog et membre de la commission information

Anonyme a dit…

Je plains sincèrement Mpt3 de sans cesse faire le perroquet à cause de certaines personnes bornés ...
Tout comme il dit arretez de parler "d'Otage" c'est un bien grand mot et effectivement vous êtes libre de vos choix, allez en A.G et exprimez vous. Ce comportement me fait penser aux elections à savoir que les gens se disent qu'à une voie prés ça ne changera pas ... Resteà voir ou nous en sommes maintenant.

Liria a dit…

Montpellier 2 se débloque.
Je viens de recevoir un mail de mon directeur d'UFR qui confirme la reprise des cours demain à Montpellier 3.

Où en est-on?

Anonyme a dit…

A ceux qui revendique leur droit d'étudier! moi je revendique le droit de le garder!

Anonyme a dit…

Bruno Julliard est un enc...
il a en premier lieu co-signé la loi cet été puis a la naissance du mouvement, sur demande du gouvernement fait semblant d'appeller à la mobilisation afin de tenter de récupérer le mouvement. puis à l'appel de son maître, ce cher toutou est revenu gentilment pour dire que tout était OK, qu'on devait tout arreter ! il joue un double jeu (ou JE)... c'est une marionnette !

Pierre

laurie a dit…

oui mais une marionnette agacante et destructrice.

parlez en expliquez en quoi il ne repond pas a nos attentes

et par ailleur allez voir :
"www.sauvonsluniversite.com"

GMG a dit…

ben, ce n'est pas la première fois que je le dis: A bas les syndicats et leurs directions bureaucratisées! Ils sont des traitres! L'Unef ne représente personne, ils ne représentent qu'à eux-mêmes!

Il faut créer une coordination des luttes!

En chaque université, en chaque lieu de travail... il faut qu'il y ait des AGs organisées par la base!

Il faut tourner le dos aux directions syndicales du genre Unef, CGT, CFDT, FO, etc. sinon on subira une énorme défaite... ils préparent une traison historique: DISONS NON!

Les seules voix autorisées à parler en notre nom doivent être celles des délégués des AGs d'étudiants et de travailleurs; et cela ce n'est pas la révolution!

GMG.

tom a dit…

La tete à claques télévisée Bruno Julliard joue parfaitement son role de petit chef d'un syndicat de cogestion, l'Unef. Pendant qu'il boit son jus d'orange avec Pecresse et se pavane devant les caméras de télévision, les étudiants véritablement en lutte ne doivent surtout pas lacher le morceau.

Le premier qui entarte ce grand con de Julliard, je l'embrasse sur la bouche !