Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



vendredi 21 décembre 2007

Message d'un professeur de Montpellier III

"Hier mercredi matin, j'étais avec une centaine de mes étudiants de licence 3 à l'amphithéâtre A, à l'heure et lieu de notre cours habituel. A peine nous commencions à discuter, que je remarque tout en haut de l'amphithéâtre un individu étrange, debout, tout de noir vêtu. Je lui propose, s'il est étudiant, de s'approcher et s'asseoir. Il répond qu'il n'est pas étudiant. Je lui prie alors de quitter la salle, ce qu'il refuse en prétextant qu'il est un employé de l'université. Je lui demande alors, à plusieurs reprises, de m'indiquer son nom. Il refuse de le faire et il appelle plusieurs collègues (à juger par l'uniformité vestimentaire) qui prennent place dans l'amphithéâtre. Jugeant que la sécurité de mes étudiants et la sérénité d'une activité universitaire n'étaient plus garanties, mes étudiants et moi, nous quittonsla salle."

63 commentaires:

lala a dit…

je ne suis pas allée en cours de la semaine, je ne compte pas y aller demain non plus, je ne me sens plus bien à la fac, trop de "bonhommes", trop peu de respect pour les cours, les étudiants, même les profs le ressentent...j'éspère que la mobilisation va continuer à la rentrée et que la fac va redevenir un endroit où il est agréable d'étudier, et où on se sentira pas pris pour des cons

Toon a dit…

Ouais, moi, pareil, comme lala...

Sauf que moi, je suis sous les tropiques, alors, même si j'avais voulu... hein...

Anonyme a dit…

Hier je m'apporche de l'amphi A a 9h30 croyant que l'AG s'y déroulait.
Je vois que toutes les entrées sont bouchées par des vigiles.
Je m'approche d'eux et je leur demande
-"il n'y est pas censé avoir une AG ici en ce moment?"
ils me répondent
-"une quoi?"
moi:-"une AG vous savez une réunion d'étudiants?"
le vigile:- "euh...je sais pas moi y'à une table avec du café à l'entrée ça doit être ça votre AJ!!!"

j'étais halluciné ils bloquaient l'amphi A et ils ne savaient même pas pourquoi!!!
Ah lala les ordres sont les ordres!!!!

Anonyme a dit…

Il est important aussi de rappeler que la personne qui était au fond de l'amphi A n'était pas un personnel de la sécurité (facilement reconnaissables à l'inscription "sécurité" sur leurs blousons) mais un membre de la Brigade Anti Criminalité (la BAC)! Ayant assisté à la scène, j'ai pu constater que les respect (comme on peut s'en douter) n'est pas la première de leurs qualités!
On se serait cru en temps de guerre civile durant cette semaine! (j'exagère à peine)

Anonyme a dit…

IL NE FAUT PAS CROIRE A CET ARTICLE !!!! C'EST UN PUR MENSONGE !!!!

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec anonyme 11:07 ! Vraiment, sur ce site, on y raconte tout ce qu'on veut, c'est à dire n'importe quoi... C'est fou... J'y étais moi même à l'amhpi, et rien de tout ce qui a été écrit n'est vrai

Anonyme a dit…

Anonyme 11h17 qui es tu ? sais tu quels cours il y a le mercredi matin en amphi A?

ps: je n'ai moi meme plus envie de revenir dans cette fac de merde dirigée et cautionnée pas des cons

Anonyme a dit…

VIGILES ET FLICAILLE HORS DE NOS FACS !

Rendez-vous en janvier pour virer tous ces rats policiers de NOTRE fac Paul Valéry !

Anonyme a dit…

"j'étais halluciné ils bloquaient l'amphi A et ils ne savaient même pas pourquoi!!"

Bah... Je ne vois pas ce qu'il y a d'hallucinant. Ils ne sont pas sensés savoir pourquoi ils doivent bloquer, je veux dire précisemment... On leur dit "surveillez, il y a des troubles à la fac" et ils surveillent. Tu sais ce que c'est un boulot ? Tu sais, quand tu fais un truc que tu t'en fous c'est juste pour toucher les pépéttes à la fin du mois...

La_bolsK a dit…

dans quel pays sommes nous?

dur dur de se lever le matin et de voir cette France que j'aimais tant et qui m'inspire aujourd'hui plus que colère, dépitement, et incompréhension...

Anonyme a dit…

payer a rien foutre ils sont!dejà deux qui ont été virer!moi je ne peux pas travailler dans ses conditions et pour ceux qui disent que le témoignage est bidon alors prouver le.....a plus d'argument?

Anonyme a dit…

Bah, en général quand on avance quelquechose, on le prouve.
Ca s'applique aussi à Mtp3.

Je ne croirai à ça que quand il y aura le nom du professeur.
Sinon c'est un peu trop facile, les on-dit.

Anonyme a dit…

Une chose est certaine; j'avais cours en amphi A mercredi matin a 11H15 (j ai validé le cours qui a lieu de 9h15 à 11h15) et lorsque je suis arrivé il n'y avait que les gorilles.

Elsa a dit…

Si cette histoire est véridique, chapeau bas Mr le professeur vous avez eut raison.

Si c'est de l'intoxe...
*hausse les épaules*
l'idée reste jolie mais il me serait pénible de constater que les personnes qui bougent dans ce mouvement essaient de rivaliser de conneries avec Miossec.

J'espere que c'est un fait avéré, il montrerait qu'il y a des gens de bons sens !

Anonyme a dit…

Pour quelques précision à ceux qui avancent que ce communiqué est faux, je tiens à dire que mercredi matin de 9h15 à 13h15 avait lieu 2 cours de psycho en amphi A (2h chacuns)! Le prof qui est cité était bien présent (je ne citerai pas son nom car je ne m'en donne pas le droit à sa place) ainsi qu'une centaine d'élèves dont je fais partie! La totalité de ce message est vraie (à part qu'il ne s'agissait pas d'un vigile mais d'un employé de la BAC)!
Pour être resté jusqu'à 10h20 devant l'amphi A, je peux également confirmer que les portes en ont été fermée vers 9h50... j'ai cru sur le moment que c'était pour empêcher le déclenchement d'une AG!
(je suis sincèrement désolé que certaine personnes tentent de décridibiliser les propos de ce blog)

Anonyme a dit…

Seconde précision:
Ce prof et celui des 2h suivantes avaient décidés ensemble de ne pas faire cours sous la "contrainte". Ces propos adressés à leurs étudiants (et applaudis dans l'amphi A) ont précédé l'altercation avec le flic en civile!

Cédric a dit…

Allé la polémique reprend.
Bouh les "bonhommes" en noir sont mechant. Ils sont stupides. ET il y a aussi la BAC et le GIGN sur les toits et sans doute aussi les services secrets. Mais arrétez vos délires. Surtout que ca ne sert à rien. Ce blog ne sert vraiment plus à rien sinon à débiter des conneries dans le seul but de tenter de raviver le feu.

Anonyme a dit…

Je ne parles pas du mouvement contre la LRU ni du blocage! J'apporte juste les faits par soucis de vérité et d'information!
J'étais présent je le répète! Je ne porte aucun jugement mais au moins 3 agents de la brigade anti criminalité était sur place (pour ceux qui ne les reconnaisent pas il s'agit des pseudo vigiles sans tenues noires mais avec des talkies walkies et des oreillettes!)

Anonyme a dit…

bon petite mise au point pour confirmer certain faits car j'étais présente aussi: il y a bien eu une altercation entre un professeur de psycho mercredi matin dans l'amphi A, avec une personne de la sécurité. Je ne pense pas qu'il s'agissait d'une personne de la bac car ils sont plus discrets que ça et celui-ci a affirmé être employé par la fac). Le prof avait décidé de ne pas faire cours avant l'altércation avec le "vigile", pour protester contre Miossec et ses méthodes. pour en revenir à la présence de vigile dans l'université, c'est inacceptable mais cela ne sert à rien d'être haineux envers ces personnes qui, en effet, ne sont pas concernés par les problèmes de l'université et ne font que leur travail. Je pense qu'on ne peut pas incriminer quelq'un qui ne fait certainement pas ce travail par plaisir. Nous avons tous fait des boulots de merde, et parfois c'est malheureusement nécessaire pour manger jusqu'à la fin du mois. Les étudiants devraient être sensibles encore plus à ce problème là.
je pense qu'il faut garder en tête qui est le véritable responsable de ce triste spectcle, notre cher président.

Anonyme a dit…

Mais je rêve ! "Ils ne font que leur travail"... Ouais, justement, c'est bien ce qu'on leur reproche ! Y'a des mecs qui faisaient partir des trains en 40, et ceux-là aussi "ne faisaient que leur travail". Quand on "travaille" dans l'organe officiel de répression et de contrôle social de l'Etat, on "ne fait que son travail"... Quand on va matraquer des manifestants aussi "on ne fait que son travail". Comme si le sacro-saint travail était une excuse !!! Avec votre moralisme judéochrétien de merde, à votre âge, qu'est-ce que ce sera dans 20 ans ???!!!!

Anonyme a dit…

Eichmann aussi ne faisait que son boulot

Anonyme a dit…

Pourquoi n'ose tu pas citer le nom du professeur ? Hein anonyme 12:44 ? On dirait que ça sent l'intox... Enfin bref, moi aussi, de mon côté, je peux dire ( un exemple pour montrer qu'il est tellement facile d'écrire n'importe quoi sur un site, et surtout quand on sait que bcp d'étudiants le visitent ) que un bloqueur m'a violemment frappé à la tête avec une bouteille de bière juste parce que je l'ai un peu poussé pour entrer dans une salle... Vous voyez, tout le monde peut écrire n'importe quoi, et ce que je viens de dire à propos de la bouteille de bière, c'est faux, et l'article sur le vigile ou le policier de la BAC ( on ne peut pas dire s'il était un vigile ou un mec de la BAC car on ne sait pas ( vu que ce n'est pas vrai )) Je le répète encore, cet article est faux !!! C'est une intox qui ne vise qu'à faire de la propagande anti-vigiles, anti-flics ! Merci de m'avoir lu

un étudiant qui était là mercredi matin a dit…

Hé petit con ou petite conne, est-ce que le prof t'a donné l'autorisation de publier ce qu'il t'a dit ? T'a t-il aussi demandé de ne pas être cité ?

Anonyme a dit…

"Y'a des mecs qui faisaient partir des trains en 40, et ceux-là aussi ne faisaient que leur travail".

je me permettrai pas de comparer l'état de la société durant la seconde guerre mondiale à notre micro-société universitaire. Faut arrétez les extrapolations! c'est avec ce genre de raisonnement court-circuité que le mouvement contre la lru perd de la vitesse et de la crédibilité.

Anonyme a dit…

"Eichmann aussi ne faisait que son boulot"

La comparaison... Mdr ! C'est trop facile de comparer ce qui n'est pas comparable ! C'est être en manque d'arguments...

12:44, 12:48 et 13:51 a dit…

Pour revenir sur les vigiles:
leur présence me parait assez inacceptable mais je tiens à préciser qu'il n'est pas question pour moi d'attaquer les personnes qui font se métiers (bien quon puisse se poser des questions sur leur motivation) mais bien de m'opposer à leur fonction au sein de la fac! Il est important de rappeler le maigre pouvoir d'action de ces personnes (limiter à la fermeture des bâtiments)... ce ne sont évidemment pas eux qui matraquent les étudiants (ce qui explique les présences policières sur le campus)!
Le nom du prof:
Il parait évident que je ne nomme pas mon prof alors que son message est apparu sur le forum de manière anonyme... Son identité lui appartient, peut être a-t-il émis le souhait de rester anonyme.
La véracité des propos:
C'est un problème auquel chacun de nous est confronté en voulant accéder à du contenu informatif, on prend le risque de croire en la bonne volonté (ou non) de celui qui nous informe! Pour ma part, je livre un témoignage: la personnes dans l'amphi A ainsi que certaines autres personnes faisant partie du dispositif de sécurité mercredi matin étaient de La BAC! Je les connais pour avoir eu plusieurs fois à faire à eux... Ils ont même, l'année dernière, procédé à l'interpélation d'un étudiant de psycho lors d'un cours de bio à la fac de science!
Si je ne peux pas prouver ce que je dis, je vous invite donc à vous renseigner auprès des personnes qui étaient présente, comme moi, mercredi matin, pour vous assurer de la véracité de mes propos!

Anonyme a dit…

Je ne compare pas les situations, si vous aviez bien lu, mais le RAISONNEMENT qui fait que l'on excuse n'importe quoi sous prétexte que les gens "font leur travail"... Mais bien sur, vu le niveau des débats sur ce blog, les nuances ont du échapper à certains, ce qui ne m'étonne pas. Je vois que l'on ne débat que de l'aspect "pratique" et non pas du fond. C'est d'ailleurs la tendance qui est ressortie des AG depuis le début de cette lutte : on préfère voter vite vite le blocage et les actions plutot que de "perdre son temps" à discuter du fond et à s'informer... C'est une façon consumériste de prendre part aux évènements, et de la même manière, c'est souvent en consommateurs que les étudiants viennent en cours... Comme quoi, à force de matraquer, y'a des choses qui rentrent (je ne sais toujours pas s'il y a un ou deux "t" à matttttraque...)
Quand aux comparaisons qui vous choquent, peut-être que j'aurais carrément dû dire qu'on se croirait sous le 3ème Reich, parce que finalement, ce n'est pas faux : demandez aux mecs qui crèvent dans les centres de rétentions et aux expulsés la manière dont on les traite, et renseignez-vous un peu sur les lois Perben I et II, LSI et LSQ...et autre projets de lois sur la "prévention" de la délinquance... Et aussi sur les appels à la délation contre rémunération pour les émeutiers de V. le Bel !!!!!

Coralie a dit…

3ème Reich, parce que finalement, ce n'est pas faux : demandez aux mecs qui crèvent dans les centres de rétentions et aux expulsés la manière dont on les traite, et renseignez-vous un peu sur les lois Perben I et II, LSI et LSQ...et autre projets de lois sur la "prévention" de la délinquance... Et aussi sur les appels à la délation contre rémunération pour les émeutiers de V. le Bel !!!!!



ET TOI RENSEIGNE TOI SUR CE QUE LES GENS ONT VECU DURANT LA GUERRE AVANT DE DEBITER PAREIL CONNERIE!!!!
Putain tu crains!
Tu devrais aller soumettre ta super théorie à des associations d'anciens déportés je suis sur qu'ils appréciraient la comparaison!

Anonyme a dit…

"c'est avec ce genre de raisonnement (...) que le mouvement perd de sa crédibilité"... Il serait en effet très intéressant de parler de la "crédibilité"... D'abord, pourquoi être crédible ? Et ensuite aux yeux de qui ? Du gouvernement ? Il sait très bien ce qui se passe dans les facs et se contrefiche de la crédibilité ou non puisque son but est de tuer la lutte. Des médias ? Les médias étant à la solde du pouvoir, il ne faut rien attendre d'eux. la meilleure preuve est la manière dont ils ont traité l'information pendant ces derniers mois, et la manière dont ils couvrent les luttes qui dérangent en général. Aux yeux des gens ? Mais les gens, s'ils s'informent par TF1 et Cie, ils ont retenu que les grévistes sont des glandeurs qui ne veulent pas aller en cours, ou des gauchistes manipulateurs qui s'agitent pour s'agiter... Donc de quelle crédibilté est-ce que l'on parle ? Et d'abord, la vraie question n'est pas d'être crédible, mais de savoir ce que l'on veut. Moi je m'en fous totalement que des allumés de service disent n'importe quoi dans les AG (enfin, ce que je considère être n'importe quoi, et c'est un jugement subjectif !!) je m'en fous aussi que des gens préfèrent glander plutot que d'aller aux AG, et je m'en fous que d'autres se bourrent la gueule dans les amphis occupés. Après tout, les jugements moraux ça me saoule, et quand les étudiants se défoncent dans des soirées en boite ou chez eux, ça ne choque personne. Alors pourquoi pas à la fac ? En fait, parfois, quand on entend les gens parler et qu'on lit certains posts, on se croierait chez les jésuites ! Finalement, même ceux qui se mobilisent aimeraient voir tout le monde rentrer dans un "moule". D'autant plus qu'ils ne sont même pas foutus de définir eux-même le cadre de ce "moule" mais qu'ils se réfèrent à ce qu'ils pensent que la population pense d'eux et de leur lutte.

Anonyme a dit…

Chère Coralie...
Je connais des anciens déportés qui tirent la sonnette d'alarme depuis bien longtemps et alertent la population sur la déviance autoritaire et fasciste que prennent nos sociétés aujourd'hui. Elle est morte, mais Lucie Aubrac en parlait très bien justement. Et on ne peut pas vraiment l'accuser de ne pas savoir ce qu'a été la politique française entre 40 et 45... hem... Il existe aussi des comités d'anciens déportés et d'anciennes victimes de la collaboration française qui justement, s'inquiètent plus que sérieusement de l'Etat dans lequel nous vivons, CAD un Etat fasciste et raciste. Va discuter un peu avec eux, puisque tu as l'air de bien connaitre cette période de l'histoire, peut-être pourrez-vous échanger vos points de vues... (qui sait ?)

Anonyme a dit…

Moi je connais des gens qui ont très bien vécu pendant la guerre, justement parce qu'ils répondaient aux appels à la délation contre rémunération et qu'ils dénoncaient leurs petits camarades pour qu'ils aillent faire un tour en camp de concentration pour voir si la division du travail avait un réel impact sur la productivité...

Lyrem a dit…

Je pense qu'il y a "faire son travail" et "faire son travail". Les deux vous semble similaire? Pourtant une grande différence les oppose. Pour moi, faire son travail n'est pas seulement reçevoir des ordres hiérarchiques, pour moi, faire son travail et tout simplement faire ce qui est bon pour nous, pour tous. Faire son travail c'est le faire de façon loyale et d'une manière consciente car nous nous devons de réagir à tout cela! Si quelqu'un me dit de faire quelque chose qui ne me semble pas bon, pourquoi le ferais-je? Oui, on peut toujours utiliser l'argument du: "J'ai besoin d'argent pour subvenir au besoin de ma famlille" ou même "les ordres sont les ordres". Certes, mais sachons réfléchir par nous même et n'ont par la pensée d'autrui. La France tourne mal. A qui la faute? A nous même tout simplement. Nous pensons mal et nous pensons tous que nos idées sont les meilleurs. Il faut apprendre à s'écouter. On dit toujours: "c'est la faute aux autres" Avant de juger les autres, faisons le point sur nous même. Et je finirais par cette phrase: "Avant d'enlever la paille qui est dans l'oeil de ton voisin, enlève d'abord la poutre qui est dans ton oeil".

Anonyme a dit…

N'importe quoi, j'y était et rien de tout ça n'a eu lieu...

Alala.

mickey mouse a dit…

credibilité envers ta mere de 1

et de 2 credibilité perdu depuis longtemps c pkoi le mouvement va s'essoufler , j'annonce

trop de conneries du genre revendications visant la paix dans le monde .... c'est pas avec ce genre de dipersion qu'on gagne une guerre

je veux bien violer miossec sinon

Anonyme a dit…

Non mais je rêve ! C'est quoi ce délire ! Putain, mais vous allez arreter de faire de la propagande anti vigile ????????? Arretez vos mensonges ! Il n'y a pas eu de vigiles ni de policier dans l'amphi ce mercredi ! Ils etaient à l'extérieur ! Et pourquoi ils viendrait dans l'amphi s'il y a un prof et des étudiants ( qui serait une situation tout à fait normale ) ???

zozo a dit…

Ohlàlà, ca va trop loin là... Comme l'ont signalé certains étudiants, cet article est faux. Honte à celui ou celle qui a osé écrire un tel mensonge !

Anonyme a dit…

Je m'étonne du décalage entre la réalité des faits et les propos tenus par cet enseignant. J'étais présente à ce cours. Et si quelqu'un s'est montré odieux, c'est bien l'enseignant lui-même.

Anonyme a dit…

Malgrès tout ce que vous tentez de faire, je confirme que ce message dit la vérité de ce qu'il s'est passé... j'étais censé avoir cours de psychologie en amphi A mercredi matin et le prof a bien annulé le cours! Un membre de la sécurité était en haut de l'amphi et il s'en est suivi une petite altercation (vraiment rien de méchant) avec le prof qui a, comme nous étudiant, quitté l'amphi... je vois pas pourquoi des personnes viennent démentir alors qu'ils n'étaient probablement pas là sinon ils auraient vu la même chose! Nous sommes plusieurs à avoir été présent!

Anonyme a dit…

A anonyme de 16h48...

L'enseignant en question, dont nous tairons le nom, n'est venu dans l'amphi que dans le seul et unique but de nous informer qu'il ne ferait pas cours. Il n'a pas annulé le cours du fait de la présence d'un personnel de sécurité dans l'amphi. Alors qu'on ne vienne pas me dire après que l'enseignant estimait que les conditions requises pour la bonne tenue d'un cours n'étaient pas réunies, parce que je ne suis pas d'accord. J'ai par ailleurs trouvé regrettable le ton utilisé par l'enseignant pour s'adresser à ce vigile. Je n'ai pas aimé la façon dont il a fait valoir son pouvoir d'enseignant pour obtenir le nom de cette personne.

16:48 a dit…

Oui je rectifi, le prof nous a informé qu'il ne tiendrai pas le cours sous la contrainte et pas qu'il l'annulé, autant pour moi!
Par contre, la personne qui était en haut n'avais pas la tenue d'un employé de sécurité comme il a était dit dans certains commentaire... de fait je trouve l'intervention du prof assez légitime, que venait faire cette personne dans l'amphi?

Anonyme a dit…

Qui la BAC vient chercher à la fac ?

hahaha!!! a dit…

La BAC vient en cas de blocage car ils sont autorisés à faire usage de la force contrairement aux pauvres vigiles inutiles et si cher payés!!!

fpa a dit…

La LRU étant toujours là, nous ne voyons aucune raison objective pour que les étudiants, lycéens, profs et personnels qui exigent l'abrogation de cette loi cessent leur juste combat.

Donc rendez-vous en janvier, février, mars... pour de nouvelles assemblées générales, d'éventuels nouveaux blocages de facs et de lycées... et ce jusqu'à l'abrogation de la LRU !

Casseurs de grève, jaunes et neuneus de tout poil, ne vous réjouissez pas trop vite, notre détermination contre la Sarkaille, son gouvernement et ses lois, grandit de jours en jours.

Anonyme a dit…

Cher anonyme de 16h48, puis 17h06,

Puisque tu étais présent à ce cours, tu dois donc pouvoir confirmer les points suivants :

- Monsieur X nous a annoncé qu'il ne ferait pas cours avant même de remarquer la présence de cet individu dans l'amphi.

- C'est lorsqu'il a développé son argumentation et ses motivations à ne pas faire cours qu'il a pris conscience de la présence d'un "non-étudiant" dans l'amphi.

- Cette personne n'était pas habillé comme un agent de sécurité, je le concède. Pour autant, il ne faut pas tomber dans la paranoïa, comme j'ai pu le lire plus haut : point de flic de la BAC, des RG ou du GIGN (bah tiens, pourquoi pas ?). Mais plutôt certainement un brave type, personnel de l'UPV, qui s'assurait de la sécurité et de la bonne tenue d'un cours dans l'amphi A.

Maintenant, je déplore la façon dont l'enseignant s'est adressé à cette personne. Je déplore le fait qu'à ce moment précis, il ait fait l'amalgame entre ses propos et la présence de cet individu.

Et si Monsieur X a quitté l'amphi, ce n'était pas pour protester contre cette présence mais bien pour obtenir le nom de cette personne. Pourquoi, pour en faire quoi, je l'ignore... Mais je le déplore.

Jean Marie Bigard la star du steack haché! a dit…

Je suis d'accord avec fpa pour continuer le mouvement, à condition qu'on arrive à le structuré d'une meilleure façon (il faut reconnaitre que sans les médias c'est pas évident!)
Par contre je ne suis pas d'accord, même si cela existe, pour faire une opposition entre étudiants: les bloqueurs vs antibloqueurs, etc.
Je crois que les personnes qui veulent aller en cours ne sont pas forcément pour la LRU, je dirais même que la plupart des étudiants n'ont pas de véritable opinion sur cette loi et qu'ils n'en n'ont rien à faire... ils se contentent de rentrer dans les cases qu'on leur propose: "pour" "contre" "bloqueurs" "antibloqueurs" (inquiètant ce dernier terme vous ne trouvez pas???)

inc. mtp avi a dit…

Communiqué Inc. mtp avi.

"Inc. mtp avi" est :

CONTRE LA TOLERANCE.

POUR LA CENSURE.

CONTRE LA LIBERTE D'EXPRESSION des débiles, des anes et des moutons.

CONTRE LA LIBERTE D'EXPRESSION des médias du pouvoir.

POUR L'ACTION DIRECTE VIOLENTE ET INSURRECTIONNELLE.

CONTRE L'ETAT DE DROIT.

CONTRE LA DEMOCRATIE REPRESENTATIVE.

POUR LA DEMOCRATIE DIRECTE.

POUR LA LUTTE DES CLASSES ET LA GUERRE SOCIALE.

PAS DE JUSTICE, PAS DE PAIX !

Anonyme a dit…

Pour anonyme 17:28:
Je confirme presque tout les points sauf que pour être resté sur le parvis par la suite, je me suis rendu compte que plusieurs personnes n'étaient pas en tenu de sécurité et dirigeaient ceux qui l'étaient!
Pour être honnête et avec ce que j'ai lu plus haut je ne pense pas qu'il s'agissait de personnel de la fac... j'ai même entendu un étudiant leur dire "vous êtes de la police?" et la personne concernée et partie sans répondre...
Le prof voulait protester contre la présence de non étudiant dans l'amphi et rapporter son nom a l'administration me semble-t-il!
Le fait qu'il quitte l'amphi était aussi dû à cette présence (à l'intérieur comme à l'extérieur) qu'il a qualifié de "contrainte"... (ça n'engage que lui)!

Floriant a dit…

Oui je confirme la présence de la bac sur le campus au moins au début de la semaine! Je les ai reconnus et ça ma surpris de les voir là!!!
Moi je trouve que c'est une honte! Peut etre quils regrette de pas etre allé à l'école assez longtemps!

Anonyme a dit…

Tu serais surpris mais la BAC, tout comme les CRS, ne sont vraiment pas ce qu'il se fait de plus con et moins instruit, niveau flics.

Et je confirme, cette personne ne faisait pas partie de la BAC.

La BAC n'a été présente que lors des évacuations. Arrêtez d'halluciner, la police n'accorde aucune importance à votre mouvement à part quand il dérape trop.

Flo a dit…

En tout cas, en début de semaine j'ai vu des types de la BAC avec des vigiles en train de discuter entre eux et avec leurs talkywalky à l'inetrieur de la fac!
Je les connais pour avoir été interpellé plusieurs fois par eux et ce sont des racistes et des violents!
Il sont insulté des amis à moi de "sales arabes" et ils ont frappé le petit frere d'un pote à moi... mais si vous voulez considérer ces mecs comme des héros vous pouvez... tant que ça ne vous arrive pas à vous... mais vous pouvez aussi ouvrir les yeux!

Elnar (lycéen) a dit…

Excusez moi, je me trompe peut être mais on est pas là pour discuter un fait ou pas, ou même parler de la démission de Miossec (Je suis pour !) mais de la lutte contre la LRU, les moyens, les évenements et les informations relatives à cette loi.

Et je suppose qu'on est tous contre ici... Alors essayez d'arrêter de vous battre, si vous voulez créer un mouvement anti Miossec faites le, mais arrêtez de déborder : notre objectif est l'abrogation de la loi LRU. Après les vacances le mouvement doit continuer, ne nous divisons pas et ne nous éloignons pas de notre but premier.

Anonyme a dit…

Mais bien sûr flo.
T'as du chercher pendant longtemps dans l'effectif de la police nationale pour trouver des gens correspondant si bien au cliché que véhiculent les bloqueurs et autres anarchistes.
Bon casting, bravo.
Mais j'en crois pas un mot.

Anonyme a dit…

Pour Elnar:
J'étais au meeting unitaire il y a quelques temps (vous savez avec Mélenchon, Bové entre autres) sur le mini traité européen pour le demande d'un référendum!
Un lycéen a demander la parole avant le début du débat pour demander l'abrogation de la LRU! Je l'ai trouvé remarquable! Il défendait l'opinion des lycéens bien mieux que les étudiant ne le font!!! C'est censé être l'inverse, c'est à nous étudiant de montrer l'exemple et surtout de ne pas laisser tomber les lycéens qui sont encore plus concernés que nous au vue d'une dimension temporelle! Ils ont en plus à faire face à de nombreuses contraintes répressive que nous ne connaissons pas nous étudiant!
Pour tout cela, un grand respect aux lycéens qui font preuve d'une maturité bien plus importante que les lycéens! (peut être est-ce à eux de venir nous soutenir...?)

maslov a dit…

Une chose est certaine; ce pays est inquiétant et devient de plus en plus invivable.

Un président "Mickey" doublé d'un président "starac", des médias qui sont à la botte du pouvoir, une police qui est contre son peuple....etc...ca me fait penser à la roumanie de ceaucescu.

Si seulement j'avais le fric pour partir continuer mes études ailleurs je le ferais en un claquement de doigts.

Flo a dit…

Mais c'est fou ça!!! Pauvre bourgeois t'as jamais vu ce qui se passe sous ton nez! T'as déjà rien qu'assisté à une interpélation? T'as déjà vu la bac en action? comment peux tu parlé??? Dans la police nationale ya des mecs cool... mais dans la bac ils ont mis que les acharnés!!! Crois moi!!!

maslov a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=8n9G4MQJR2Y&feature=related

Arretez de faire du romantisme

opinion way a dit…

anonyme de 12H56
si ce blog sert vraiment à rien, dégage, on sera moins pollués de propos polluant débités de vos cerveaux pollués ou obstrués.

pourquoi passes tu du temps sur quelquechose d'inutile?

DEGAGE ALORS

EtudiantL3Psycli a dit…

pour ceux qui ne voient que la reprise des cours afin de se sentir exister; je viens de voir sur les news que le liberalisme à l'americaine tel que le prône sarko a mis ou va mettre trois millions de familles de la classe moyenne americaine sur les trottoirs. n'est il pas legitime à un point donné de se révolter? et surtout n'est il pas legitime de refuser de se voir conduire à l'abattoir?

"Le monde ne sera sauvé, s'il le peut, que par les insoumis" A.Gide

Simeon le stylite a dit…

« Avec votre moralisme judéochrétien de merde »

C'est celui là même qui permet de t'exprimer... mais c'est pas grave. Continue à attaquer les mauvaises cibles, ca fait avancer, certainement...


P. O. powaa

Anonyme a dit…

Bonsoir, je suis un étudiant de L3 Psy clinique et je dois avouer être consterné par la façon dont la crise a été gérée par la présidence.


Je suis d'accord avec le mouvement des enseignants ....dommage que ceux ci ne soient pas engagés plus tôt.

Par contre les dysfonctionnements touchant la gestion de la fac touchent aussi les enseignants ...j'en veux pour exemple une enseignante debut novembre qui ne savait meme pas à qui elle venait faire cours et le sujet qui devait être traité!!!!! Quelle crédibilité accorder à une telle enseignante? et quelle crédibilité accorder à une fac employant une telle enseignante?!?

Je suis consterné par les enseignants de psycli qui ne soutiennent pas le mouvement...ils sont sans doute trop occupés par leurs activités extra-universitaires....sans doute leur enseignement ne represente t'il qu'un peu d'argent de poche!

Bref il est certain que cette facs doit être nettoyée de fonts en combles.

Un etudiant dégoûté.

lala a dit…

cher cédric, je n'ai pas dis que les bonhommes vigiles étaient méchants, j'ai simplement sous entendus qu'ils n'ont rien à foutre là, maintenant si toi tu l'acceptes c'est cool pour toi, moi ça me dérange d'étudier dans ces conditions!!! n'extrapolons pas, n'interpretons pas :)MAL ! merci

Simeon le stylite a dit…

Le prof a eu la bonne seule solution à avoir : il y a un élément extérieur non contrôlable dans son cours, il l'annule.

C'est de sa responsabilité. Par contre, ceux qui conspuent son action ne disent pas grand chose du prof qui a rien trouvé de mieux que d'essayer de faire cours au milieu de l'amphi A pendant le blocage, alors que l'amphi A était banalisé...

La différence, c'est qu'un aura certainement les rares crédits alloués ou un allocataire en plus...

Anonyme a dit…

En ce qui concerne le débat sur la légitimité de comparer le 3e reich et notre régime actuel... Ecoutons ce qu'en disent les anciens :)

http://www.dailymotion.com/relevance/search/r%C3%A9sistance+communiqu%C3%A9/video/x3gzx5_appel-a-la-resistance