Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



dimanche 2 décembre 2007

A ceux qui ont la mémoire courte

C'était cette année :



Mais aussi il y a deux ans :



Et il y a quatre ans :



Est-ce que ça finira un jour ?

9 commentaires:

Niko a dit…

trop drole les antibloqueurs font de la com :
http://www.dailymotion.com/relevance/search/lru/video/x3jwlj_plus-jamais-ca_news

aurel a dit…

et alors l'ancien post on l'a enlevé pour pas qu'on voye mes commentaires ? vive la démocratie

Mtp3 a dit…

vive la parano
je l'ai viré car a la demande générale on voulait se recentrer sur le sujet principal, c'est ce que j'ai fait, ne te victimise pas !

Lily a dit…

quelle pourriture ces CRS, j'adore comment ils arrivent sournoisement, puis ils poussent doucement puis un peu plus violemment et après c'est carrément les matraques etles lacrymos >< vraiment ils sont pourris...

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

J'adore la censure unilatérale. Dire que les CRS sont des pourris on a le droit, pas l'inverse... Et la pauvre propagande "Les flics sont vilains ils répriment notre grand mouvement légitime, révolutionnaire qui va sauver l'humanité". Ahah.

sead a dit…

anime la critique des crs fait partie du sujet tout le monde sait que les "forces de l'ordre" sont une force de répréssion de la contestation meme si tu regarde que tf1 tu devrais le comprendre

tom et taco a dit…

1) Anonyme de 20h45, il me semble que toute censure, par définition, est "unilatérale". Censure souvent indispensable, ne t'en déplaise, quand on est engagé dans une lutte et qu'on a des idées à défendre, sans se laisser emmerder ou parasiter par des propos injurieux ou simplement stupides. Si tu veux dire ou entendre chanter à longueur de journée que "la police fait son travail", "que les CRS ne sont que des braves types victimes de la racaille plus ou moins révolutionnaire", tu peux en effet regarder TF1, TF2, TF3,... écouter la radio... lire la presse institutionnelle... tous ces médias du pouvoir sont effectivement aujourd'hui des annexes de commissariats.

2) Le slogan, "Vous etes fatigués, on n'est pas fatigués", personnellement, je le trouve un peu pénible, politiquement creux et, pour le coup, franchement FATIGANT !

3) J'ai participé à pas mal de manifs dans ma vie, et malgrè toutes les réticences et meme parfois les grosses colères que m'inspirent ce genre de gentilles processions gnan-gnan extrèmement ritualisées, encadrées et canalisées, je crois que ces manifs, et par extension, tous ces moments d'actions, de luttes et de réflexions à plusieurs, restent probablement les rares et quelques derniers moments de convivialité, de partage et d'humanité, dans notre actuelle société capitaliste hyper individualiste.

Anonyme a dit…

C'est bien connu, la police a été créée pour opprimer le peuple alors qu'il n'a rien demandé. D'ailleurs moi je rase les murs quand je vais acheter une baguette de pain des fois qu'il me la volent pour me frapper avec !
N'allez jamais vivre dans un pays communistes camarades, vous comprendriez votre douleur...