Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



dimanche 9 décembre 2007

Compte rendu de la mobilisation

Blocage effectif :

Aix-Marseille I - Schuman
Aix-Marseille I - St-Charles
Angers
Le Havre
Lille III
Limoges (Lettres)
Montpellier III
Nantes
Nice
Paris III - Censier
Paris VIII - Saint-Denis
Poitiers
Reims
Rouen

Fermeture Administrative puis blocage revoté :

Amiens
Brest
Montpellier III
Nancy II
Pau

Déblocage par la force (donc illegitime) :

Lyon II
Paris X - Nanterre
Perpignan
Tours

Blocage selectif les jours de grève :

Clermont-Ferrand
Le Mans
Paris - Sorbonne
Paris VII - Rive gauche
Paris VIII
Orléans

Grève reconductible du personnel :

Aix-Marseille I - St Charles
Lille I
Paris III - Censier
Paris VIII
Reims
Toulouse II - Mirail
Tours


(mise à jour 7 décembre 2007)

Et certains disent que seulement 3 ou 4 facs restent mobilisées...

27 commentaires:

Nico a dit…

info ou intox?

JD a dit…

Désolé de te contredire mais Perpignan a été débloquée non pas la force ! :)

Enfin, ce n'est pas la 1ère fois que vous faîtes de la désinformation :)

Attorney at lawl a dit…

Même en supposant que toutes ces données sont exactes, en comptant bien, nous avons donc 18 facs totalement bloquées à l'heure actuelle... Sur 85, c'est bien ça ?

Je ne vois pas comment on peut penser que le mouvement n'est pas mort en lisant ces données.

pouye a dit…

NICO:
si on se fie à la façon dont les votes sont comptés en AG (qui prouve leur "bonne foi" ... hum hum..) je dirais INTOX.... et dire qu'ils condamnent la manipulation tous ces braves gens ...

Anonyme a dit…

merci pour l'info,ça permet d'avoir une vision plus claire de la situation:on ne pourrait pas mettre un panneau à l'entrée de la fac avec tout ces éléments?ça permettrai d'atténuer les tensions à mon avis

Anonyme a dit…

Perpignan débloqué par la force jd, j'y étais lors de cette tristement mémorable bagarre généralisée... Après des menaces de semestre blanc (ça me rappelle quelque chose) et une intervention de CRS qui tappaient sur tout le monde (on peut dont dire qu'ils étaient égalitaires - Tous égaux devant leur matraque- Bloqueur ou non...), et des commandos ultraviolents chantant à tue tête la marseillaise...

Et tout les gens raisonnables de Perpi condamnant la violence demandent la démission du président Benkhelil...

Mais bon Perpignan est très sinistrée par l'extrème droite et une beaufitude ambiante (de nombreux non universitaires essentiellement rugbymen et militaires venaient juste pour la bagarre,malheureusement j'en connais) ajoutons à celà un regroupement de plusieurs facs très différentes (droit,socio,IUT,Lettre,histoire...) , faisant que dès le début, tout ceci était très prévisible... Ne cèdons pas à cette violence...

Anonyme a dit…

A tout ceux qui disent que les bloqueurs mentent parceque ce n'est pas aux infos je ne dirais qu'une seule chose:

"C'est pas vrai ils l'ont dit à la T.V."
Coluche

Et je suis contre le blocage!Allez donc comparez les infos vous-mêmes au lieu de critiquer à tout vent!internet est suffisament vaste pour ça non?Bandes de moutons!

Anonyme a dit…

Moi ça me fait rire les "nous demandons la démission de..." Mdrrrr

Moi je demande la démission des bloqueurs... Quoi ? Ca marche plus comme ça ? Ah mince, si en plus on doit sélectionner les gens à qui on a le droit de demander la démission, c'est même plus drole !

xcwoc ( je hais les identifiants ! ) a dit…

merci mpt 3 de nous tenir au courrant avec de VRAIES infos !
pas comme les médias : vive la désinformation !

Mtp3 a dit…

"Désolé de te contredire mais Perpignan a été débloquée non pas la force ! :) "**


C'est vrai, envoyer les crs puis les fachos sur les bloqueurs et ensuite encore les crs ce n'est pas débloquer par la force !!! ensuite il y a eu un vote mais ça avant tout !!!

Mtp3 a dit…

"Je ne vois pas comment on peut penser que le mouvement n'est pas mort en lisant ces données."


Simplement parceque lors du cpe le nombre de fac est redescendu à 12 avant de remonter à 67 en deux semaines

Mtp3 a dit…

"pouye a dit...
NICO:
si on se fie à la façon dont les votes sont comptés en AG (qui prouve leur "bonne foi" ... hum hum..) je dirais INTOX.... et dire qu'ils condamnent la manipulation tous ces braves gens ...

9 décembre 2007 15:31"

Tu me fais doucement rire, tu dois encore prendre les communiqués du président de la fac pour des ordonances divines... *

INFO REELLE ET VERIFIEE

jil pour le blocage a dit…

Il y a quelques années, Messieurs Chirac Jacques et Deux Jean-Paul ont dit : "N'ayez pas peur".

La violence est une chose, la publicité que l'on en fait en est une autre.

1) "Les chiens qui aboient le plus fort ne sont pas toujours ceux qui mordent le plus".

2) Si donner quelques simples consignes d'élémentaire prudence quant à ce qui POURRAIT se passer lundi matin à la fac Paul Valéry me parait une bonne chose (n'oubliez pas vos casques, vos cartes vitales et vos papiers d'identités); relayer voire amplifier des rumeurs, menaces de violences et autres fanfaronades à la testostérone, d'un coté comme de l'autre, ne me semble par contre pas une bonne idée.
Ne jouons pas à nous faire peur tout seul. Ne soyons pas naifs, soyons juste prudents et préparés à toute éventualité, mais ne tombons pas dans LEUR piège.

Miossec, Sarkosy et beaucoup d'autres ont toujours beaucoup à gagner dans le fantasme de la peur.

3) Se prendre une petite claque, un coup de pied au cul ou une bonne patate dans la tronche n'a jamais tué personne. Se prendre un coup de manche de pioche ou un coup de matraque, c'est plus emmerdant biensur, mais rarement mortel.

4) "Chacun voit midi à sa porte". Chacun se doit de connaitre ses limites (physiques et intellectuelles). Perso, si quelqu'un s'attaque physiquement à moi ou à un(e) de mes proches, je saurais me défendre, défendre mes idées et défendre les miens.

Proverbe (de je ne sais plus qui) à méditer avant lundi matin :

"Ne pas aimer la violence parce que vous en avez peur ne fait pas de vous un non-violent mais un peureux !"

Pinky a dit…

Si vous êtes pour un déblocage PACIFISTE

adressez vous à

contreblocage@gmail.com

pierre hoarau a dit…

RAPPEL IMPORTANT :

Le blocage de la fac Paul Valéry a été revoté ce jeudi 6 décembre, par une ASSEMBLEE GENERALE LEGITIME, jusqu'au JEUDI 13 DECEMBRE.

Les "anti-bloqueurs", anti-grévistes et casseurs de grève n'ont pour l'heure AUCUNE légitimité à reprendre les cours demain lundi matin.

Le prétendu "apolitisme" des comiques du "MAB", "Comités Anti-blocage" et autres groupuscules folkloriques contre la grève et les "preneurs d'otages", est une vaste supercherie !

mel a dit…

"Pinky" ?

"Déblocage pacifiste" ?

Tu rèves !

Les flics se frottent déjà les mains et affutent leurs matraques.

bibou a dit…

Pour demain matin à la fac, le seul vrai suspens et les seules vraies questions sont :

Qui va recevoir les premiers coups de batons ?

Qui va (ENCORE) finir sa journée au poste ? (là dessus, j'ai ma petite idée... toujours les memes !)

Qui va finir à l'hopital ? (réponse beaucoup plus incertaine)

La crapule Miossec parviendra-t'elle à ses fins ? Sa stratégie de la menace, de la peur et de la tension sera-t'elle payante ?

Haribo a dit…

MEL nous ne cotionnons pas ce genre d'action, notre démarche est pacifiste. Nous ne cherchons absolument pas l'affrontement.


contreblocage@gmail.com

mel a dit…

HARIBO, il arrive que l'on trouve parfois ce qu'on ne cherche pas.

bibou a dit…

Haribo, de quelque bonne foi que tu sois ou non (je l'ignore, je ne te connais pas), les flics ne te demanderont certainement pas ton avis avant de jouer du baton.

SIsi impératrice a dit…

Bon certaines de nos indications sont fausse: ROuen reprend les cours lundi, paris 8 débloqué le 28 tout comme ANger. Lille 3 a été débloqué par un vote a bultin secret et aprés revoté par une AG.

De plus la coordination étudiante reconnait que 10 sites perturbée et appelle a d'autre formes de mobilisation.

Lilou a dit…

La coordination appelle à trois journées de manifestation mardi, jeudi et samedi et assure que "plus de la majorité des universités, et de plus en plus de lycées sont toujours en lutte".

Selon un décompte de l'AFP, une dizaine d'universités (Angers, Aix-Marseille I, Grenoble III, Lille III, Montpellier III, Orléans, Pau, Poitiers, Reims, Amiens et Nice) étaient encore touchées par le mouvement en fin de semaine.

^^ a dit…

Vous avez oublié l'école maternelle de Fougère sur panneau!!

Anonyme a dit…

Et Toulouse III sont bloqués aussi nan?

Anonyme a dit…

Je suis le seul à noter des incohérences dans les informations?

Ex: Montpellier III cité deux fois + exemple de Paris VIII (blocage effectif ou blocage sélectif les jours de grève?)

PS: cela me paraît bien bizarre... et quand bien même cela sera entièrement vrai, cela fait moins d'une vingtaine de fac bloquées... sur 90, ce n'est pas un mouvement majoritaire...

Anonyme a dit…

J'ai lu dans l'Indépendant qu'à Perpignan le comité de mobilisation avait appelé à poursuivre le mouvement sous d'autres formes que le blocage tandis que les étudiants étaient en train de voter à bulletin secret (organisé par la présidence) et que du coup le vote avait été arrêté... est-ce vrai?

Anonyme a dit…

Pourquoi Aix-Marseille I est compté deux fois au début? N'est-ce pas la même faculté?