Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



samedi 15 décembre 2007

Grève de la faim en fac de Science depuis le lundi 10 Décembre 2007

"Quatre étudiants ont choisi cet acte ultime, face à un gouvernement indifférent et des citoyens impassibles aux cris de sa jeunesse.

L'acte est pacifique, en réponse à la violence physique et morale du gouvernement. La jeunesse est matraquée au nom de l'ordre et la sécurité. On dénigre, tout sourire, les contestations politiques, les manifestants pacifiques, les citoyens qui ne font que défendre leurs droits.

L'acte est radical, jusqu'à l'essence de l'individu, sa vie. N'est-t'elle donc plus que la seule valeur d'échange crédible ? Faut-il le risque de la mort pour qu'enfin nous soyons interpellés, touchés, attentifs ?

Quand la société est indifférente envers sa jeunesse, c'est qu'elle est déjà malade. C'est pourquoi nous espérons toucher l'opinion publique et générer la réflexion citoyenne. Elle est indispensable dans un État où des réformes visant la compétitivité et la rentabilité de la connaissance sont imposées car préférées à la collaboration, la construction par l'échange.

Nous, grévistes de la faim, soutenus par le comité n'aurons de cesse de lutter jusqu'au retrait de cette réforme non concertée et au nécessaire dialogue qui suivra."

Le comité de mobilisation de l'UM 2

www.montpellier2.info

comite_mobilisation_um2@hotmail.fr

98 commentaires:

Anonyme a dit…

courage a vous...
si necessaire je serais une des premieres de mtp 2 a vs suivre

Anonyme a dit…

mtp 3 pardon

Anonyme a dit…

mais faite des grèves de la faim pour de vraies raison (Tibet Bétancourt et autres) ça c'est c'set une loi votée par gouvernement élu par la majorité des français ça vous plait peut être pas mais on peut avoir toujours ce qu'on veut

Anonyme a dit…

mdr
Grève de la faim pour la LRU...Vs craignez serieux!Enfin bon c'est toujours mieux que le blocage =D
Allez Paul Va!imitez vos chers camarades!!!!

Mtp3 a dit…

53% de votants pour sarko sur 81% d'inscrits qui représentent 78% de la population en age et droit de voter.

Soit : 33,4854 % des personnes en droit de voter, quelle majorité !

Mtp3 a dit…

"Grève de la faim pour la LRU...Vs craignez serieux!"

LRU = Mort programmée de l'université publique.

Mieux vaut faire que grève de la faim, un blocage ou d'autres actions que de ne rien faire !!!

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Keny a dit…

Regardez tous ça, cela vous éclairera sur le monde, les motivations, notre Etat, notre vie :

http://www.dailymotion.com/tchels/video/x3mzq8_keny-arkana-desobeissance-civile_music

Sylvain a dit…

Bonjour,

Je vous propose d'ajouter le forum de la Coordination Nationale Lycéenne dans vos liens votre blog :

http://lecrc.forumactif.fr/espace-coordination-lyceenne-c6/

Merci d'avance,
A bientôt,
Sylvain.

Anonyme a dit…

Le gouvernement se fiche de tout en ce moment et passe sous silence pas mal de choses:je ne pense pas qu'une grève de la faim les interpellera plus que cela.Arrêtez cela et ne vous mettez pas plus en danger.Mieux vaut tenter de monter des actions coup de poing avec une forte mobilisation que de faire de telles bêtises.
D'un autre côté,je trouve plutôt triste le fait que l'on en vienne à utiliser des moyens aussi extrêmes à cause d'un gouvernement qui refuse d'entendre les gens s'exprimer.

Xak a dit…

http://www.dailymotion.com/video/
x3r2vr_deblocage-lille-pont-de-bois_politics
Ce jeudi 13 décembre, le président de l'université de Lille 3 décide de participer à la grande répression des mouvements étudiants, jouant de ce fait le jeu de la radicalisation. L'intervention policière qui a débuté à 17h "place l’université dans une situation profondément anormale, qui démoralise et désoriente l’ensemble de la communauté universitaire" (citation modifiée du PDG de Lille3)

Article plus complet sur :
www.dissidence.over-blog.org
Vu sur INDYMEDIA
Déblocage par la violence, re-blocage immédiat (à Lille 3)

« J'ai donc demandé l'intervention des forces de l'ordre afin de permettre l'accès libre à l'université, en toute sécurité. » - J.C Dupas, extrait du communiqué du 13 décembre.

Et bien .... raté !

Cette tentative honteuse fut un flop complet.

mais reprenons au début de cette journée.

(signalons que tous ses événements ont été suivi par les médias nationaux et locaux)

7h du matin

Les étudiant se rassemblent en nombre (une bonne centaine, si ce n'est plus) à l'entrée du métro, puis ce dirigent vers la passerelle. Sur le forum, des policiers, des crs, et des gradés. Les étudiants restent en nombre juste au niveau des grilles d'entrée du domaine universitaire. Fort logiquement, au bout de quelques instants, un gradés suivit d'une quinzaine de crs sans leur tenue de combat vient ce placer à quelque pas de la ligne des étudiants. S'en suit un échange de slogans : « crs, hors des facs ! » de la part des étudiants et « première somation » de la part du gradé ... ainsi de suite jusqu'au moment ou les crs chargent les étudiants, tentant de les faire reculer le long de la passerelle. Au jeu de « qui pousse le plus fort ? », les crs ont eu l'avantage pendant une dizaine de mètres, avant d'en perdre deux-trois ... Voulant sans doute remettre un équilibre dans les forces en présence, voila les matraques et les bombes lacrymogène qui sortent des poches. L'équilibre ainsi rétablit permet aux crs de remporter la partie jusqu'à l'escalier. Là stop. Les deux lignes se reforment. la rumeur cour comme quoi les crs n'aurait pas le droit de refaire une charge dans le quartier pont-de-bois, suite aux événements d'hier soir. Quelques étudiants et professeurs, n'étant visiblement aucunement gêné par la situation actuelle, sont autorisé par les crs à franchir leur lignes sous les hués et quolibets des autres étudiants ayant tentés de résister à cette présence policière inacceptable. Un mot passe, « par petit groupe, on rentre par l'arrière de la fac, et on ce retrouve tous sur le forum » Aussitôt dit, aussitôt fait. Le rassemblement ce désagrège petit à petit ....

9h du matin

Les petites groupes ce retrouvent à l'intérieur de locaux, forment des plus gros groupe, qui eux même rencontrent d'autres gros groupes. Pas la peine de ce retrouver sur le forum, c'est à plus d'une centaine que les étudiants décident d'entrer immédiatement au Conseil d'administration de Lille 3 afin de demander des comptes au responsable en chef de la présence policière sur le campus, Mr Dupas. Bien évidemment, la présence des étudiants n'est pas souhaité au sein de ce conseil, et c'est par la force que les étudiants sont obligés d'y entrer. Dupas cherche depuis deux semaine un interlocuteur ... En voila cent-cinquante d'un coup. (qui deviendront deux-cents par la suite)

La guerre des madeleines

Les conseils d'administration sont bien chic. Madeleine, café et thé pour tout le monde. Les étudiants ne se privent pas pour bénéficier de ce petit-déjeuner inopiné, tout en chantant le slogan tout approprié : « dupas démission ! », suivit « crs, hors des facs ». La prise de contact est plutôt chaotique, pleine d'énervement de part et d'autre. Et voila les crs qui ce mettent de la partie, deux d'entre eux entre dans la salle, et repartent aussitôt sous une pluie de madeleine, courbé en deux pour éviter au maximum ces projectiles hautement dangereux. Madeleine 1, matraque 0.

Improvisation d'une assemblée générale en lieu et place du CA

Tant qu'à avoir le président sous la main, et lui-même cherchant sans succès depuis deux semaines des interlocuteurs crédibles, une assemblée générale s'improvise. Je ne saurais ici résumer la totalité des prises de parole, mais en gros voici ce qui en est ressorti (et j'ai certainement loupé des choses)
Plusieurs organisations syndicales demandent la démission de Mr Dupas. Et dénoncent du même coup les violences policières, l'évacuation par la force, et le non respect du vote de l'AG de lundi.
L'AG se prononce, en préalable à la moindre discussion, pour le retrait immédiat de toutes les forces de police du domaine universitaire.
Mr Dupas se prononce, en préalable à la moindre discussion, pour l'arrêt immédiat du blocage des bâtiments.
L'AG se termine sur cette note, avec la décision prise de re-bloquer immédiatement les bâtiments de lille 3 afin de respecter la décision prise lundi par plus de 1200 étudiants.

Re-blocage effectif, et attente ... d'une réaction

Le gros des étudiants se réunit dans le hall B, ou les tables et chaises reprennent leur place normale, c'est à dire devant les portes. Les rumeurs courent comme quoi les crs seraient en train de se préparer à intervenir, d'ici une petite heure. Autre rumeur : « ils sont en train de manger ». A force d'attendre ... les étudiants se préparent. Autocollants sur les caméras de vidéo surveillances, réquisition des extincteurs - empilés sur une table - , mise à disposition de sérum physiologiques, création d'écharpes imbibées de bi-carbonate de sodium (utile contre les gaz lacrymogène parait-il), barricadage à l'aide de poutre de fer des portes donnant sur le sous-sol, réserve d'eau, etc ... Même un piège à crs rudimentaire est tendu au milieu du hall !

Les crs partent !

Finalement tous ses préparatifs n'aurons servis à rien. Sans doute la crainte d'une évacuation type sorbonne bis(2005-cpe) filmé de l'intérieur au JT de 20h, à décider Mr dupas a demander aux forces de polices de quitter le domaine universitaire. Aussitôt dit, aussitôt fait .... Le temps de retirer gilet par balle, casque, jambière, protège coude, protège genoux ... bref tout l'attirail du crs, et de tout bien ranger dans les camions. Voila que les deux unités de vie (des gros camion blanc, servant de lieu de vie aux crs), suivit par une vingtaine de camionnettes, deux autobus, et quelques voitures (pour les gradés), sortent du domaine universitaire, pour se poster juste derrière les grilles.

La tension baisse, une discussion peut enfin s'amorcer

Les étudiants se regroupe de nouveau dans le hall du batiment B, ou s'engage une AG concernant la conduite à tenir pendant la journée de lundi, la semaine prochaine, et le week-end.

N'étant plus sur les lieux ... je ne peut malheureusement pas raconter la suite.

Au final, le bat A. et le bat B. sont de nouveaux bloqués. la B.U. le R.U, sont resté fermé toute la journée. Mais les étudiants n'ont rien à voir avec ce fait.

Cette journée aura permis au moins une chose : Réaffirmer que l'administration n'a pas son mot à dire dans la gestion d'une grève, surtout concernant sa continuation ou son arrêt. L'A.G. des étudiants reste seule maître de la gestion de cette grève. Un recours à la force n'y change strictement rien.

Anonyme a dit…

Certains font des grèves de la faim...d'autre un pique nique festif...

Anonyme a dit…

mais attendez une majorité est POUR la loi pécresse que ça vous plaisent ou non vu qu'on le savait avant de voter donc tu peux taper des pieds et faire ce que tu veux c'est COMME CA a moins que vous minorité voulliez par la force imposer votre point de vue oh c'est ça ! zut il faut pas le dire esperant que l'administrateur n'use pas de la censure encore une fois

Anonyme a dit…

Certains font des grèves de la faim...d'autre un pique nique festif...

mdr!!
J'avoue qu'à l'appproche de noël et du jour de l'an ça serait dommage de faire la grève de la faim!
(ça les grévistes de paul va l'ont bien compris ^^)

Anonyme a dit…

mais attendez une majorité est POUR la loi pécresse que ça vous plaisent ou non vu qu'on le savait avant de voter donc tu peux taper des pieds et faire ce que tu veux c'est COMME CA a moins que vous minorité voulliez par la force imposer votre point de vue oh c'est ça ! zut il faut pas le dire esperant que l'administrateur n'use pas de la censure encore une fois

Je ne sais pas où tu as vu ça mais bon...Même les pro-déblocage sont majoritairement contre,en fait je ne connais pas d'étudiant qui y soit favorable.(je suis pro-déblocage avantq que vous vous mettiez à hurler)

Xak a dit…

"mais attendez une majorité est POUR la loi pécresse que ça vous plaisent ou non"

Tu parles des étudiants ou les citoyens en général ? Penses-tu sincérement qu'une majorité de citoyens français sait en quoi consiste la LRU ?

Anonyme a dit…

g vu va ça dans l'ensemble de la France parce que ya pas que les etudiants !!!!

élé a dit…

on nous dit souvent que nous sommes une minorité, une minorité de mobilisés H24, je te l'accorde, mais certainement pas une minorité contre la LRU. tu peux jouer les coqs parce qu'une loi qui te convient est passée dans un gouvernement qui te conviens aussi, mais ne soit pas aveugle, si le blocage n'est pas partagé par la majorité, l'opposition à la loi l'est.

Anonyme a dit…

J'avais oublié les français sont des idiots heuresement qu'il y a les étudiants pour nous dicter notre conduite et tu crois que tous les étudiants connaissent la lru??

Anonyme a dit…

c'est les étudiants que ça concerne justement!on a le droit de ne pas être d'accord et le reste de la France c'est les infos où on nous montre des parissiens qui pensent qu'à bosser et jamais à réfléchir!(désolé si il y a des parisiens ici)

Anonyme a dit…

Faux archi-faux vous vous auto proclamé majoritaire sur cette loi mais si on organiser un référundum vous seriez minoritaire mais bon vous le déclareriez illégitime comme le vote de jeudi messieurs les dieux de la france

Anonyme a dit…

et puis il faut arrêter de nous rabacher que sarkozy a été élu par 53% de gens qui savaient exactement en quoi consisterai sa présidence. Il a su être médiatique, et beaucoup n'ont pas d'esprit critique face aux médias.... Je ne m'étends pas plus, si même les étudiants ne sont plus capables de voir cette manipulation là, c'est foutu.....

Anonyme a dit…

oui ça concerne les étudiants et la parents qui payent les études tu les oublie vite non ? et puis il me semble que vous étiez soutine des cheminots qça vous concernez pas?

Anonyme a dit…

Depuis le temps que ça jase à propos de la L.R.U si ils la connaissent pas c'est un peu grave,non?On n'a jamais dit ça:les français ne sont pas idiots et les étudiants ne leur dictent pas leur conduite,seulement si une loi concerne les étudiants c'est aux étudiants qu'il appartient de se prononcer sur elle et de dire si elle leur convient ou non.Les autres nous disent suffisament de ne pas nous mêler de leur problème.

Anonyme a dit…

mais c'est fou même les présidentielles sont illégitimes bandes de rigolo vous vous prennez pour qui ? oui vous déjouez les pièges audieux du gouvernement et tous les français c'est des idiots !!! non mais pour qui vous vous prenez arreter avec vos manipulations

Anonyme a dit…

Faux!! les étudiants non pas en dire quoi que se soit elle est la l'erreur cette loi provient d'un gouvernement élu au suffrage universel direct et c'est donc eux qui décident car si tous le monde à le droit de décider c'est une véritable catastrophe !!!!!!

Anonyme a dit…

Ouais j'y pense à mes parents:ils ont lu la L.R.U eux et ils ne sont pas du tout d'accord avec ça...On est trois à vouloir faire des études longues:la loi Pécresse ne nous le permettra pas...C'est ça que tu veux entendre et bien je te le dis:dans sa forme actuelle,cette loi n'est pas acceptable pour nous.

Anonyme a dit…

il faut organiser un réferundum comme ça on saura

Anonyme a dit…

Je vais citer mon "héros":

"LES FRANçAIS SONT DES VEAUX"

Charles de Gaulle

Xak a dit…

http://www.rue89.com/2007/12/15/
universites-ca-coince-et-ca-bloque-encore

Xak a dit…

Parmi les commentaires sur mon lien de Rue89, le message d'un doctorant qui répond aux Sarkozistes de ce blog...

"Qui peut dire qu'il y a eu un débat sur l'université et la recherche, débat tranché par l'élection présidentielle? La démocratie ce n'est pas la dictature tous les 5 ans..."

Anonyme a dit…

A ma connaissance,la France autorise toujours les gens à protester lorsque quelque chose ne va pas non?Je ne parle pas des présidntielles,c'est légitime pour moi,et je ne dis pas que faire en sorte de relever le niveau des universités françaises et faire investir des entreprises dedans pour permettre de développer la recherche soit une mauvaise idée,mais tout ce qu'implique la L.R.U(concernant la recherche,les enseignements,etc...) dans sa forme actuelle n'est pa acceptable pour moi et pour beaucoup d'autres personnes qui sont désolé si c'est dur à avaler contre cette loi...Des lois similaires ont été appliquées ailleurs en Europe et ça ne fonctionne pas,pas comme c'était dit du moins.Cite-mooi un seul pays ou après application de ces lois les frais d'inscriptions n'ont pas fini par augmenter?Où toutes les choses que les étudiants craignent actuellement vis-à-vis de cette loi ne sont pas arrivées?Aller,je t'écoute.

Anonyme a dit…

"53% de votants pour sarko sur 81% d'inscrits qui représentent 78% de la population en age et droit de voter.

Soit : 33,4854 % des personnes en droit de voter, quelle majorité !"

Toujours le même argument mtp3!

Le jour où 19 millions de personnes mettront dans une urne un bulletin de vote avec ton nom écrit dessus, tu pourras parler!

Le système électoral est comme il est! Si tu veux le contester, le changer, fonde ton parti et présentes-toi à la présidentielle!

PS: je pourrais, et de nombreuses personnes l'ont déjà fait, te ressortir des chiffres similaires pour les AG si DEMOCRATIQUE ET LEGITIME à tes yeux! 859 personnes (pas forcément étudiantes à Paul Valéry) votant à mains levés un blocage qui concerne 18000 étudiants, etc., etc., etc.

Anonyme a dit…

Merci pour l'adresse Xak

red is back a dit…

Je trouve ça complètement hors de propos d'utiliser des procédés pareils. M'enfin, c'est leur santé...

Anonyme a dit…

Quand des faits sont niés par les journaux,ettouffés,dénaturés et qu'on ment aux gens,comment ça s'appelle déjà?
Ah oui!la démocratie!
Non en fait,mais ça va me revenir,je vous promets...

universit'r a dit…

COMPTE RENDU DE L'AG DU JEUDI 6 DÉCEMBRE PAR LE REPORTER DE L'AGGLORIEUSE (NUMÉRO DU 12 DÉCEMBRE 2007)

[...] 10 heures, jeudi dernier, l'amphi A de l'université Paul-Valéry est bondé et chauffé à blanc. Divisé surtout entre les anti et problocage.
Ces derniers occupent le campus depuis un mois, empêchant la plupart des cours d'avoir lieu, en réaction à la loi Pécresse (ou LRU, pour "relative aux libertés et responsabilités des universités") promulguée en août dernier.
Mais à mille lieues d'un débat serein sur l'utilité du blocage, l'assemblée se transforma vite en une joute verbale des plus houleuses.
Cause de cette agitation, habituelle pour une AG mais rarement dans ces proportions, la présence massive d'étudiants opposés au blocage, bien décidés à voter la fin de cette "prise en otage". Problème, les membres de la "présidence" juchés sur leur estrade ne l'entendent pas de cette oreille et comptent bien faire traîner le vote. Espérant par là même, selon certains, un dégrossissement progressif des rangs à leur avantage, quitte à employer des méthodes contestables, tout au moins contestées.
C'est le cas, par exemple, lorsque pour calmer les esprits impatients et "gamins" des anti qui, apeurés par la perspective d'un "semestre blanc", tapent du pied et scandent régulièrement "le vote, le vote!", la présidente menaça sèchement de "suspendre la séance". Ou lorsqu'en fin de matinée, s'apprêtant à voter pour "le vote tout de suite", l'AG vit une intervention inopinée d'un jeune barbu et chevelu tout de laine vêtu.
Réclamant une "motion de censure" sous des prétextes flous, il sema la confusion [...], faisant ainsi basculer le vote en faveur d'un "vote pour le blocage après débat". Reportant ainsi le "vrai" vote de quelques heures et inversant un rapport de force défavorable un quart d'heure plus tôt.
Un coup de théâtre qui en découragea plus d'un à l'heure du déjeuner et qui provoqua un dégarnissement progressif des rangs. Lesquels allaient se regarnir très vite en début d'après-midi, lorsqu'enfin, cinq heures après le début de l'AG et d'innombrables interventions suivies de droits de réponse et même un début de bagarre sur l'estrade, le vote sur le blocage devenait imminent.[...].
Atmosphère plus électrique et chaleur moite à Paul-Valéry où près de 1600 étudiants s'apprêtaient à en découdre à mains levées, bien sûr. Le verdict approchant, la tension montait d'un cran et les insultes pleuvaient. Un premier vote donnait les partisans du déblocage majoritaires à 849 voix contre 822. Déçue mais pas abattue, la présidence exigea alors l'annulation du résultat et le recomptage des voix, arguant que certains étudiants, obligés de se tenir debout, avaient été comptés deux fois. Le subterfuge, bien qu'énorme, allait fonctionner: un second décompte dénombrait cette fois 859 "bloqueurs" contre 786 "débloqueurs" [...]

VOILÀ LE TÉMOIGNAGE DU REPORTER DU SEUL HEBDOMADAIRE SATIRIQUE ET NON-CONFORMISTE DE LA RÉGION SUR UNE DE CES AG SACRALISÉES PAR CERTAINS COMME LIEUX D'EXPRESSION DÉMOCRATIQUE..

Anonyme a dit…

grêve de la faim !! truc de ouf ken même...un certain Gandhi faisait ça il y à 60 ans, mais pas pour lutter contre le joug colonial et au nom de millions d'Indiens ! là c'est vraiment du gros "nimp" je trouve.

GL a dit…

aie aie mais où est-ce qu'on va comme ça???
grève de la faim houlaaaaa y'en a qui ont craqué!!! quand je pense qu'il y'a des gens qui crèvent réellemnt de faim, c'est tellement n'importe quoi...
ça ne va pas changer quoique ce soit, la loi ne sera jamais abrogée sarko s'en fou!!!
franchement on aura tout vu, les flics les crs et maintenant la grève de faim, bah au moins c'est un moyen pacifique!

Anonyme a dit…

anonyme de 16 : 28

C'était déjà le cheval de bataille du Comité de Lutte cette fameuse hausse des droits d'inscription, lors de la contestation contre le systême LMD/ECTS en 2002/2003. Depuis, on l'attend toujours cette hausse ...

Anonyme a dit…

t'y étais à l'A.G.?Moi oui...Et c'est pas tout à fait comme ça que le compte a été fait:personne n'a annoncé les chiffres 822 et 849,personne et je suis contre ce blocage.D'entrée le nombre de bloqueurs était de 859...Quant aux anti-blocage,c'est pas de la faute des bloqueurs si ils ne savant toujours pas parler avec les mains au lieu de beugler comme des veaux et qu'ils ne sont pas capables de supporter une A.G..
Quant au vote sans débéat,la première A.G. qui avait voté majoritairement contre le blocage avait voté contre.
Alors on sed tait et on se déplace au lieu de critiquer à tout vent et de se contenter de lire le journal.

Xak a dit…

"l'AG vit une intervention inopinée d'un jeune barbu et chevelu tout de laine vêtu.
Réclamant une "motion de censure" sous des prétextes flous, il sema la confusion [...], faisant ainsi basculer le vote en faveur d'un "vote pour le blocage après débat""


Je me suis arrêté là, j'imagine qu'il y a mieux en matière de désinformation après mais cela me suffit...

Anonyme a dit…

Mais renseignez-vous sur les autres pays où cette loi bien que portant un autre nom est appliquée bon sang et voyez le long terme au lieu de regarder le bout de votre nez.

Anonyme a dit…

t'imagine même pas mon pauvre Xak,c'est limite pitoyable...

Pseudo a dit…

L'argument choc du moment : " De toute manière sarko s'en fou "... Ouai bah dans ce cas là, y a plus qu'à se tirer d'ici si même notre président n'écoute plus la voix du peuple on est foutu...

Rien à ajouter. Trop blasé pour ça.

Anonyme a dit…

le msg blog sur l'intervention des policiers se transforme visiblement en forum s&m

drak a dit…

Et c'est quoi le long terme ????

Parce que moi l'effet réel que je vois c'est que la vente des université aux grandes boites multinationales a deja commencer.

Vous voulez vous en convaincre ???
article de Libé

Alors à votre avis est-ce que les étudiants info de Lyon entendront parler des produits libre (GNU/Linux, Apache, Eclipse, OpenOffice, Java) ou juste des logiciels Microsoft ????

Combien de temps avant que le programme universitaire se transforme en mascarade propagandiste destiné à fourguer des produits plutôt qu'à instruire ?????

La question est a débattre, mais moi je suis loin d'être optimiste. Les "majors" ne sont connu pas connu pour leurs honnêtetés, et moi je me sent pas de cautionner leurs actes tout en prétendant être dans le pays des bisounours....

Anonyme a dit…

Vous qui êtes si fiers de votre solidarité et de votre union dans ce "combat pour sauver l'université" je suis curieuse de savoir si vous serez autant à faire la grève de la faim (à quelques jours des fêtes de fin d'année) que vous l'êtes pour bloquer la fac...Bizarrement je doute que votre conviction soit la même quand il ne s'agit plus de simplement se passer d'étudier !

Anonyme a dit…

Heu moi c'était de celui-là de long terme que je parlais et c'était pas en sa faveur

laura a dit…

NON mais je vous en supplie arretez ca! Mtp3 je comprends tout a fait ton point de vue, car tu veux faire bouger les choses, mais merde des etudiants en greve de la faim??? MAIS CA VA PAS OU QUOI??

franchement ceci ne marchera pas, et la LRU ne vaut vraiment pas que 4 de nos collegues etudiants se mettent en greve de la faim et mettente leur vie en peril. La vraiment je suis ecoeuree!!

Anonyme a dit…

je pense pas que les gens cautionnent:ils constatent cette chose désolante mais ça c'est mon avis.

hayden a dit…

élé de 16h08...la majorite CONTRE la loi Pecresse?? NON mais faut arreter maintentant les conneries! Et maintenant en plus la greve de la faim?? Cessez donc de vouloir agir comme des liberateurs d'un gouvernement qui nous oppresse bon sang! La loi est passee, pourquoi? Parce qu'on en a besoin! Et si tu es si sure de toi, et bien propose nous donc qqch qui puisse "remplacer" cette loi?

Et evite les arguments du genre reengagement de l'etat, vente des stocks options et tout le tintouin capitaliste, parce que ce serait bien que vous changiez de disque.

Anonyme a dit…

ben si vous êtes en faveur c'est bien pour vous:maintenant lisez-la vous-mêmes et réfléchissez...Et c'est pas parcequ'on est contre quelque chose qu'on fait forcément parti des bloqueurs

Anonyme a dit…

bravo je pense que c'est une action plus utile que le blocage

Anonyme a dit…

"Xak a dit...

"l'AG vit une intervention inopinée d'un jeune barbu et chevelu tout de laine vêtu.
Réclamant une "motion de censure" sous des prétextes flous, il sema la confusion [...], faisant ainsi basculer le vote en faveur d'un "vote pour le blocage après débat""

Je me suis arrêté là, j'imagine qu'il y a mieux en matière de désinformation après mais cela me suffit..."

J'ai mieux que ça xak: j'ai assisté à l'AG et j'ai un point à te soumettre: le vote de l'ordre du jour est intervenu vers 11H30! Il y avait 3 propositions d'ordre du jour et la deuxième, ayant pour unique point le blocage ou le déblocage de la fac, a été très largement voté, n'est-ce pas? Te souviens-tu du nombres de gens qui ont participé à ce vote? la motion a gagné a peu près 700 contre 400, pas vrai?
Le deuxième vote serré, après l'intervention du "jeune barbu" en arts du spectacle, s'est déroulé quelques minutes plus tard: vers 12H15, tout au plus! Et le résultat a été le suivant: 750 contre 730, pas vrai? Autrement dit, en 40 minutes au bas mot, près de 400 personnes seraient rentrés dans l'amphi pour participer au vote? Pourtant, les escaliers étaient très dégagés, à cette heure-là contrairement au moment du vote final, où l'amphi était vraiment bondé (impossible de passer sur les escaliers + estrades pleines)!
N'est-ce pas étrange?

ToOn a dit…

Euh, le problème est que l'Etat ne veut pas financer les facs.

Et c'est parce qu'il ne veut pas qu'on a pensé à la loi Pécresse.

L'Etat ne se fiche pas que des quatre gréviste de la faim mais bel et bien de toutes les universités.

Une loi pour éviter la LRU ?

Un Etat qui aide ses étudiants, qui donne davantage aux jeunes qui démarrent qu'aux propriétaires de maisons ou qu'au président lui-même.

Si Sarkozy a pu donner tant d'argent à certains privilégiés et qu'il a pu augmenter son salaire.

C'est que, oui, l'argent étatique est suffisant pour les étudiants.
C'est simplement que l'Etat ne veut pas aider les étudiants.

Et si l'Etat ne veut pas bouger qui d'autre le fera ?

Ben, oui, les entreprises qui ont à y gagner.

Anonyme a dit…

"LES FRAçAIS SONT DES VEAUX"

Ch.De Gaulle

Et ça vaut pour tous les résignés qui pensent que parceque une loi est passée on ne peut pas la faire abroger.

Anonyme a dit…

Baissez les bras nous ne devons pas
plus fortes des actions faire nous devons

yoda crevé est a dit…

anonyme de 17H28 Yoda était

Anonyme a dit…

Pourquoi est-ce qu'avec l'um2 on essairait pas juste un jour de tous se mobiliser un jour et de laisser passer gratuitement les gens sur l'autoroute tout en distribuant des tracts?
L'Etat ne s'interesse qu'à l'argent,autant le toucher là où il a le plus mal puisqued visiblement des étudiants qui mettent leur santé en danger tant ils sont désespérés,ils s'en fichent royalement.
Je suis même sure qu'ils en parleraient aux infos.

Toon a dit…

Et si on sortait les petits vieux des maisons de retraite pour casser les radars automatiques ?

Ils préfèreraient la prison, ils auraient la balade tous les après-midi, tout ça.

Ca ne les changerait pas tant que ça. ^^

yoyo a dit…

Allez les bloqueurs!

On fait tous la gréve de la faim

A la vie a la mort!

zaz a dit…

Ok, et pourquoi pas un investissement indirect des capitaux dans les universités via l'Etat? Je ne sais pas moi, les entreprises pourraient investir dans différents secteurs tels l'informatique, la biologie... (je ne vais pas tous vous les faire)tout cela via les caisse de l'Etat de sorte de ne pas influencer réellement et directement l'orientation des université et surtout de la recherche. Je suppose qu'il doit y avoir des budjet différent selon les différents poles de recherche en France non? Il faudrait peut-être investir directement dans la caisse plutôt que de donner aux gérant non?
Mais bon, je suppose aussi que les entreprises ne seront peut-être pas intéressées d'investir sans savoir au centime près où part leur argent...
Le premier qui m'insulte suite à cette ridicule proposition sans rien proposer derrière, sachez que je ne suis pas économiste, et suite à vos éventuelles remarques désobligentes, j'irai pleurer sur ma stupidité. :)

Anonyme a dit…

JE M'AIIIIIIMMMMMMMEEEEEEEE!!!!!!

Amandie O_o a dit…

Moi je vais vous dire franchement ce que je pense : ne risquez pas votre vie pour cette loi, enfin ça n'a aucun rapport ! Je trouve plus approprié de bloquer la fac ! C'est une loi sur les universités ! Pour cette loi, je pense que bloquer les universités aurait + d'impact (si on le fait jusqu'au bout...comme prévu...).

Anonyme a dit…

Ben vous voulez pas bloquer,pas aller aux manifs,pa faire des trucs pacifistes sans mettre votre santé en danger...en gros vous aimez juste faire les no-life sur l'ordi et critiquer?

Anonyme a dit…

curieux?pas de réponse?

Lapins-Rieurs a dit…

bonjour! pouvez vous nous rajouter dans vos liens svp: http://lapins-rieurs-urgentistes.blogspot.com/

le blog des lapins....hum pardon...etudiants mobilisés du mans

bien à vous!
une etudiante mobilisée parmis tant d'autres

Anonyme a dit…

on veut avoir cours !!!!!!! un droit dont vous nous priver il est temps que le peuple réagisse et nous permette de récupérer ce droit!!!!

Anonyme a dit…

Mais il y a cours!!!!idiot(e)!

Anonyme a dit…

en 40 minutes au bas mot, près de 400 personnes seraient rentrés dans l'amphi pour participer au vote?

allez des explications les bloqueurs et quand ils ont demandé explicitement a une non-bloqueuse (oups la boulette) de ne pas compter certaines voix ça aussi !!!!

Anonyme a dit…

mais définitivement pas que lundi puis blocage !!!!!!!!!!!!

Véro a dit…

Entubé de gouvernement qui se la joue sourd muet...
C'est vraiment drole quand on songe que dans quelques mois ça sera les 40ans de Mai 1948...
Il y a comme de l'eau dans le gaz, et le gouvernement à plutôt intérêt à prendre ses cotons tiges et à se récurer là où il faut pour entendre la voie du peuple!
Un Mai 68 modernisé serait quand même regrettable...

Anonyme a dit…

ben viens voter à l'A.G.

Anonyme a dit…

des gens civilisés?C'est possible?

sab a dit…

c'est bien ce que je disais l'autre jour :

vous êtes des moutons, et en plus la grève de la faim ...

c'est quoi la prochaine étape ? vous jeter sous un train ?

fallait vous remuer les fesses avant que la loi ne passe, maintenant c'est trop tard, et en plus le gouvernement s'en balance de vous, ouvrez un peu les yeux, la seule chose que vous aller récolter c'est une interview sur france 3 !

réveillez vous les gars, et mettez vous en forme pour les fêtes c'est du grand n'importe quoi là.

Anonyme a dit…

Extrait de l'article d'Etienne de la Boétie sur le "Discours de la servitude volontaire" sur wikipedia:

"Comment sortir de cette servitude ?

Pour sortir de cette domination il faut sortir de l'habitude. L'homme qui connaît la liberté n'y renonce que contraint et forcé. Mais ceux qui n'ont jamais connu la liberté « servent sans regret et font volontairement ce que leurs pères n'auraient fait que par contrainte. La première raison pour laquelle les hommes servent volontairement, c’est qu’ils naissent serfs et qu’ils sont élevés comme tels. » Comme le précise La Boétie, « on ne regrette jamais ce que l’on a jamais eu ».

Ce n'est pas que l'homme nouveau ait perdu sa volonté, c'est qu'il la dirige vers la servitude : le Peuple, comme s'il était victime d'un sort, d'un enchantement, veut servir le tyran. En effet, pour l’auteur du Discours, la domination du tyran ne tient que par le consentement des individus. Sans ce consentement, la domination ne serait rien : « soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libre ». Les hommes sont responsables de leur assujettissement au pouvoir. En un mot, la tyrannie repose moins sur la répression que sur la dépossession volontaire de la liberté.

Pour La Boétie, la liberté n'est pas l'objet de la volonté, mais désir (volonté) et liberté sont confondus : désirez et vous êtes libre, car un désir qui n'est pas libre n'est pas concevable, n'est pas un désir. La liberté c'est ce que nous sommes, et si vous n'êtes pas libre, c'est que vous avez renoncé à votre désir. Le point central de la domination est ainsi le refus par le moi, le je, de s'assumer comme liberté.

C’est le principe de la désobéissance civile qui sera ensuite reprit d’Henry David Thoreau à Gandhi. La Boétie est un de ses premiers théoriciens d’un mode d’action qu’il faut distinguer de la rébellion, qui elle est active. Sans le soutien actif du peuple, les tyrans n’auraient aucun pouvoir. La désobéissance passive suffit à briser les chaînes de la domination."

Un étudiant qui profite de son week end! a dit…

Allez, assez polémiqué!
On est samedi soir, alors sortez!
Dansez, bougez!
Et cessez de vous prendre la tête avec des discussions stériles....
On est en week end,alors faites un break!

Anonyme a dit…

Allez voir:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/montpellier+%C3%A9tudiants/video/x3rlmz_referendum-universite-paul-valery-m_politics

Anonyme a dit…

http://www.dailymotion.com/relevance/search/montpellier+%C

Désolé, mais il fonctionne pas ton lien!

Anonyme a dit…

je crois que tout les mouvements battent de l'aile faute d'information à la télé.

Anonyme a dit…

on fait un break...dans l'idée c'est pas bête je suis plutôt d'accord.
Mais que fera t'on lundi matin quand on se déplacera pr rien (oui pr rien! j'ai pas les moyens de payer le trajet chaque semaine pr devoir rentrer le lendemain parce que la fac est à nouveau bloquée et que j'ai un boulot qui n'est pas sur Montpel !) j'en ai marre d'attendre la décision des pro-blocage chaque semaine...
car de toute façon soyons clairs, dès qu'une décision est prise par un autre système que l'AG elle est jugée invalide !!!!

Anonyme a dit…

Prends juste:
www.dailymotion.com/relevance/search/montpellier+%C3%A9tudiants/video/x3rlmz_referendum-universite-paul-valery-m_politics

je viens de réessayer, ça marche

Anonyme a dit…

[www.Coord-Nat.com] Les étudiants s'organisent au niveau national > Faites tourner!

Anonyme a dit…

sympa mais le site est pas encore ouvert...Je fais tourner quand même

Anonyme a dit…

marche tjr pas

Anonyme a dit…

Bon alors, va sur dailymotion, tape "M-C-I", va sous la rebrique "membre", et regardes la première vidéo...

Anonyme a dit…

http://www.dailymotion.com/video/x3rlmz_referendum-universite-paul-valery-m_politics

Anonyme a dit…

Le résumé de la vidéo:
"Résumé en images du référendum organisé par le Président Miossec à l'Université Paul Valery Montpellier III, avec l'aide de 150 policiers et gendarmes dans un simulacre de démocratie...
un seul mot d'ordre : répression policière!
Cela fait suite à la fermeture administrative ordonnée lundi par le Président et qui s'était faite dans la violence (bombes à fragmentation) avec près d'une dizaine de blessés ..."

Cherchez l'erreur...

Allez, je vous aide, c'est vers la fin!

lol

gl a dit…

Le gouvernement Sarko a d'autres priorités que cèder aux étudiants en ce qui concerne cette loi, les priorités ne sont pas les droits de l'Homme, la situation sociale des gens ni les conséquences de cette loi. Les priorités c'est l'économie le FRIC quoi! c'est pas pour rien qu'ils veulent privatiser les universités, imaginez les dépenses qui vont diminuer concernant la gestion des universités...
Ils s'en foutent, vous n'aurez rien déjà que les médias sont obligés de ne pas en parler, ça veut tout dire...

Anonyme a dit…

Fallait voter et faire voter Ségolène, gl!

lol

clem a dit…

Tout le monde n'est pas beau, tout le monde n'est pas gentil... A vous entendre on dirait que la France est un pays de MERDE!!! Mon dieu ouvrez les yeux et arrêtez de vous regardez le nombril!!! Il y en a qui crève vraiment de faim et ils ne font pas ça pour revendiquer qq chose ils n'ont pas le choix!! Je trouve celà ignoble de faire ça pour faire pression sur l'Etat! Et puis si vous trouvez l'Etat français tellement merdique que ça, personne ne vous retient... allez chercher bonheur ailleurs...

représentants douteux a dit…

"Et puis si vous trouvez l'Etat français tellement merdique que ça, personne ne vous retient... allez chercher bonheur ailleurs..."
oui! ton copain le président l'a formulé en d'autres mots: la France on l'aime ou on la quitte!
C'était le slogan de la droite pour ramasser auprès de l'extrême droite. Ensuite il poursuivait avec l'idée qu'il était le président de tous les Français.
Quelque part sa stratégie consiste à diviser pour ensuite prendre une partie divisé pour le tout. Hey et ça fonctionne bien.
Miossec pourrait dire: "Vous n'appréciez pas les CRS sur le campus? L'UPV on l'aime ou on la quitte! Je suis le président de tous les étudiants et personnels de l'UPV". Il aurait juste oublié le fait qu'il ne serait plus que le président de ceux qui apprécient la présence de CRS à la fac. Mais confondre l'appréciation des actions d'une personne avec celles d'une institution (ou d'un organe), ne semble pas être grave, vu qu'on a l'impression que pour certains, il ne s'agirait là que d'un jeux de mots.
Des représentants douteux...

gaby a dit…

il me semblait qu'en France jusqu'à present on avait le droit de s'exprimer et de dire ce qui ne nous convenait pas, mais bon j'ai du me planter! cela dit je ne me laisserai pas faire, moi la france je l'aime ou je la change!!!

clem a dit…

Oui on a le droit de s'exprimer et c'est ce que je fais... Ma question ne portait pas sur le Président mais sur ceux qui font la grève de la faim alors au lieu de reprendre mes propos et de les déformer je préfèrerais que vous y répondiez

yep a dit…

est ce que lors de l'ag lundi il va y avoir un vote pr u contre le blocage??

Etudiante.L3 a dit…

Nous sommes d'accord que faire la grève de la faim est un peu extrême mais observons que :
-le déblocage a été voté à l'UM2 et que les bloqueurs ont accepté, EUX, la décision des étudiants.
-Mieux que le blocage d'une université, une grève de la faim a plus d'impact qu'il soit médiatique ou qu'il soit dans les réflexions des étudiants
-Ces étudiants respectent EUX la liberté d'étudier des autres étudiants et ne gènent pas le reste de la communauté universitaire
-Ces étudiants sont suivis par un médecin et seront pris en chage en cas de danger pour leur santé
-Ces étudiants prouvent que le mouvement qu'ils défendent, EUX, n'est pas simplement une façon de ne pas avoir cours, de partir en guerre contre le président de leur université, de jouer au petit révolutionnaire, de se prendre des coups par la police et de jouer au martyr... mais bien un mouvement contre la LRU pour lequel ils se mobilisent et donnent de leur personne

A bon entendeur...

Anonyme a dit…

la France on l'aime ou on la quitte!C'était pas sarko mais de villier^^
Aller c'est pas grave on est plus à ça prés!