Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



lundi 3 décembre 2007

Compte rendu de la journée du lundi 3 décembre

Lundi 3 décembre, L'Université Paul Valéry étant toujours bloquée, les étudiants ont tenu des piquets de grevé devant les entrées des batiments. Devant les tentatives de " cours sauvages " (rassemblant une dizaine d'étudiants tout au plus) et l'agressivité de certains professeurs ( orale et physique ) le blocage a continué dans l'après midi avec l'aide du matériel ( chaises et tables ) suite a la décision de l'assemblée de mobilisation.
Cependant aucune chaise ou table n'ont été sorties a l'extérieur des bâtiments ( sauf au bâtiment F car nous n'avons pas eu d'autres choix ).
Un point Info c'est tenu devant l'Amphi A toute la journée, à 14h la manif pour le soutien au sans papiers a " décolé " du parvis de paul Valéry ( elle a rassemblé entre 300 et 500 selon les organisateurs et 200 selon la police ).
Il n'y a pas eu d'occupation de nuit prévu pour le lundi soir, cette question sera éventuellement soulevé lors de la prochaine " AG ".


Petites Infos :
- Rendez vous Mardi matin des 7h40 devant Paul Valéry pour assurer les piqués de grève, café prévu.

- Thème de la manif de Mardi Après-Midi : " En Deuil " venez habillés de noir (au possible. Le thème " En Deuil " est simplement la métaphore de la mort des universités.

28 commentaires:

Anonyme a dit…

"Cependant aucunes chaises ou tables n'ont été sorties a l'exterieur des batiments."

C'est faux !!! j'en ai vu devant le bâtiment F !!!

Ce blog serait-il partiale?

PS: Si j'ai bien compris, l'aprèm on se déguise en gothique? Ouais c'est cool! Si avec ça, le gouvernement ne retire pas sa loi, je comprends plus rien à rien!

Anonyme a dit…

la manifestation est prevue à 14h30 mais le point de RDV ? fac de lettre? merci des infos et merci d'avance pour la reponse

Anonyme a dit…

Et pendant ce moment, en dehors de Montpellier:

Vu sur le Monde.fr:


Derniers soubresauts du mouvement étudiant dans les universités
03.12.07 | 21h22


PARIS (Reuters) - Une nouvelle journée d'action étudiante est prévue mardi contre la loi Pécresse, mais le mouvement de grogne entamé il y a un mois dans les universités, puis les lycées, semble sérieusement d'essouffler.

"On est dans une fin de mouvement, de plus en plus d'assemblées générales votent la fin des blocages", a déclaré Juliette Griffond, porte-parole de l'Unef, premier syndicat étudiant, qui a appelé à la fin du mouvement la semaine dernière.

Selon le syndicat, 21 sites universitaires était bloqués lundi, contre 27 vendredi et une cinquantaine au plus fort de la mobilisation contre la loi sur l'autonomie des universités, votée cet été.

L'université d'Aix-Marseille a voté le déblocage, tout comme Bordeaux I et II, Lille I, Rennes II et Lille II.

Les étudiants de la faculté de Lettres et Sciences humaines de l'université de Nancy 2, "bloquée" depuis le 15 novembre, se sont également prononcés à 52,8% pour la reprise des cours, a annoncé l'université.

Réunie ce week-end à Nantes (Loire-Atlantique), la coordination nationale des étudiants a pris ses distances avec l'Unef et appelé dans un communiqué à une "manifestation massive mardi et jeudi avec les étudiants, les lycéens, les professeurs, et les personnels non-enseignant des universités".

Des défilés sont prévus mardi dans plusieurs villes dont Paris, entre les places de la République et Maubert.

L'Unef a appelé la semaine dernière à reprendre les cours suite aux "avancées" obtenues auprès de la ministre de l'Enseignement supérieur.

Valérie Pécresse leur avait notamment confirmé qu'il n'y aurait pas de sélection à l'entrée de l'université, que les frais d'inscription seraient fixés par le ministère et que les diplômes resteraient nationaux.

La ministre a également décidé d'accélérer au 1er janvier la mise en oeuvre de deux chantiers : des mesures pluriannuelles en faveur de la réussite en licence et l'augmentation de 7,2% des bourses pour les 100.000 étudiants les plus défavorisés.

"On voit que la mobilisation étudiante a permis d'obtenir des victoires", a commenté Juliette Griffond.

"BILAN POSITIF"

L'Union nationale lycéenne, reçue samedi en fin d'après-midi Valérie Pécresse et le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, estime avoir obtenu des "garanties non-négligeables".

"Partant du principe que le baccalauréat est le premier diplôme universitaire, tout bachelier a le droit de s'inscrire dans la filière de son choix", rappelle Floréale Mangin, la présidente de l'UNL, sur le site internet du syndicat.

Elle appelle les lycéens à s'emparer des éléments nouveaux fournis par les ministres "pour poursuivre leur démarche constructive de débats et de propositions".

La Fidl s'est également déclarée satisfaite de sa rencontre avec les ministres.

Selon l'UNL, il y avait lundi "de l'ordre d'une trentaine lycées bloqués", notamment à Caen et Saint-Etienne, contre 70 vendredi.

"Les assemblées générales débattent de ce qu'on a réussi à obtenir et il y a de moins de moins de lycées bloqués", a déclaré à Reuters Florian Lecoultre, secrétaire général de l'UNL, qui tire un "bilan positif" de plusieurs semaines de contestation.

"On ne voulait pas entendre parler des lycéens dans le mouvement. Or, on a réussi à prouver, en se faisant recevoir par les deux ministres, que les lycéens avaient leur mot à dire et que leur mouvement était distinct de celui des étudiants", a-t-il estimé.

Parmi les sites encore bloqués lundi figuraient deux unités de formation et de recherche (UFR, lettres et de psycho-socio) à Rouen (Seine-Maritime).

Selon Pascale Lainé-Montels, directrice de cabinet du président de l'université, les partisans d'un blocage ont été mis en minorité lors de la consultation électronique qui s'est achevée vendredi et lors d'une assemblée générale lundi matin.

Malgré ce désaveu, les grévistes ont maintenu leur dispositif jusqu'à ce que le président, Cafer Ozkul, décide de faire fermer les portes des deux facultés. Des étudiants ont brièvement occupé les locaux de la présidence en début d'après-midi.

Anonyme a dit…

Le compte-rendu ne dit pas combien de gens il y avait dans la manif pour les sans-papiers.. c'est étrange, non?

Alors qu'il est bien stipulé qu'une dizaine d'étudiants on eu cours le matin.

Allez, les chiffres officiels de la manif pour les sans-papiers...

Anonyme a dit…

Lycée Jean Monnet en blocus . Besoin de beaucoups de monde demain . On a une AG et le vote de la reconduite du blocus, mais on a aussi un risque de descente des flics, comme à Mas de Tesse aujourd'hui, ordre du rectorat d'envoyer les flics à Monnet si il est toujours bloqué demain, ce qui doit marcher pour tout les autres lycées au alentour . Risque minime d'intervention mais risque quand même.

unbreakable a dit…

Le journal Le monde est à la botte du pouvoir, aucun mouvement ne s'éssouffle ce sont eux qui sont trop vieux pour suivre...allez vous entrainer avec votre prez ,les jeunes sont des endurants...

Le Monde a dit…

Tes communiqué du Monde on s'en balance et Anonyme de 21h48, ton ironie est sympas mais on s'en passera volontier

Anonyme a dit…

C'est une dépêche de l'agence Reuters, jeune étudiant illettré!

C'est sûr que tu vas aller loin... à l'ANPE, non?

Anonyme a dit…

Tu verras dans quelques années, avec du recul (sauf si tu t'engages à la LCR, peut-être)... tu trouveras que mon ironie, n'est pas si déplacée que ça...

Mais évidemment, je comprends ta réaction! ;-)

Le Monde a dit…

ouep sans rancune évidemment Anonyme

Et pour celui/celle qui se la joue PPDA, dans le Monde et nouvel obs les mêmes communiqués sont diffusés. Renseigne toi avant de jouer les Tintin reporter

Anonyme a dit…

Nouvel Obs, à la solde du Grand Capital!

Anonyme a dit…

de patrick levantin

MTP3 a dit…

"C'est faux !!! j'en ai vu devant le bâtiment F"

Oui excuse nous, j'avoue je n'avais pas vérifié ce bâtiment.

"Ce blog serait-il partiale?"

En soit on peux dire que oui car les auteurs sont bloqueurs mais tentent de maintenir un minimum "d'objectivité"

"la manifestation est prevue à 14h30 mais le point de RDV ? fac de lettre?"

Fac de lettre effectivement !

"Besoin de beaucoups de monde demain ."

Nous aussi :-D

Anonyme a dit…

"En soit on peux dire que oui car les auteurs sont bloqueurs mais tentent de maintenir un minimum "d'objectivité""

Je peux accentuer sur minimum?

Anonyme a dit…

"Cependant aucunes chaises ou tables n'ont été sorties a l'exterieur des batiments."

C'est faux !!! j'en ai vu devant le bâtiment F !!!"

=> Apprenez à Lire car il a précisé que pour le batiment F il n'avait pas eu le choix

tom et roningz a dit…

99% des journalistes français actuels du Parti de la Presse et de l'Argent méritent, au minimum, des grosses baffes dans leurs gueules !

Lisez CQFD !

Anonyme a dit…

Oh la la ! La mauvaise foi sur les chaises et le nombre de manifestants!

C'est d'un pathétique....

et pendant ce temps là, la mobilisation reflue, sauf chez les irréductibles Paul Valéryien, qui en ont l'habitude, et une réputation de branleurs de première à tenir...

Anonyme a dit…

Merci pour les lycéeens et les étudiants de droit qui ont voté le blocage de l'université Paul valéry.

Pour quand la vraie élection non truquée !!!

Anonyme a dit…

Une vraie élection n'est pas démocratique pour ces gens-là!

D'ailleurs je suis sûr qu'il n'ont pas voté en avril, mai, juin dernier... quand c'était vraiment important!

Lo a dit…

"Merci pour les lycéeens et les étudiants de droit qui ont voté le blocage de l'université Paul valéry.

Pour quand la vraie élection non truquée !!!"

les lycéens et étudiants en droit n'ont pas voté, seuls ceux de Paul Valéry ont voté le blocage avec une énorme majorité !
respecte le !

Anonyme a dit…

tu respectes pas la décision du peuple français qui a décidé de voter sarkozy!

Alors en matière de respect, tu n'as rien à apprendre à personne, excuse-moi!

Anonyme a dit…

1000 votants (à main levé!) ça ne représente en rien une majorité importante de la communauté étudiante de paul Valéry, en plus!

J'espère que tu réfléchis avant de sortir des conneries pareil...

Lo a dit…

je me marre en voyant ta reponse !
bien que cela ne te regarde pas, j'ai moi meme voté pour ce cher monsieur ! mais on a tous le droit de changer d'avis non ? je n'ai que 18 ans, mes idées se développent à peine !
je respecte la décision du peuple crois moi, mais je pense qu'il faut faire quelque chose contre cette loi malgré tout. deplus, les etudiants ne sont pas ceux qui ont voté en majorité pour lui ...
alors tu vois, respect pas respect, franchement ....

Anonyme a dit…

C'est sûr ton cerveau est en pleine ébullition, mon pauvre!

C'est dommage d'avoir voté pour Sarkozy alors que le collectif "Sauvons la recherche" a appelé en mai "a voté et à faire voter" pour Royal! Mais à cette époque, la fac, c'était loin, pas vrai?

Si on est dans la merde, c'est à cause de toi en fait! C'est vraiment lamentable! J'exige des excuses publiques de ta part en AG, jeudi, c'est compris?

Anonyme a dit…

20 millions de Français (toi y compris) ont voté pour avoir la LRU...

Respecte ce vote qui est plus légitime que n'importe quelle AG de Paul Valéry le sera jamais!

Après on pourra parler!

Lo a dit…

bon, je le reconnais, là tu m'a séchée ( et oui je suis une fille )!
que te répondre ??
je me rend, nous ne sommes pas d'accord, point barre. de toutes façon nous savons tous les 2 que c'est toi qui a raison et qu'une AG de Paul Valéry ne va rien changé c'est sur. Mais rien ne m'interdit d'y croir un petit peu quand meme et de me dire que j'aurais fait ce que je pouvais en tant que petite étudiante. maintenant evidemment que le gouvernement en place se moque bien de ce que je peux penser, ça je te l'accorde.

Anonyme a dit…

Alors, maintenant, au boulot, ma grande!!!

On remet ça plus tard, t'inquiètes!

;-)

Anonyme a dit…

Compte rendu officiel CA : Reprise des cours et calendrier

Réuni ce jour, 4 décembre 2007, le conseil d'administration a voté par 41 voix pour et 2 abstentions le rattrapage des cours afin que l'année universitaire puisse être validée.
*Les enseignements reprennent dès demain.* Tous les enseignants sont requis à leur poste dès mercredi 5 décembre et tous les étudiants doivent reprendre le chemin des salles de cours.
*Le calendrier suivant se substitue désormais au précédent :
- *2 semaines complètes de cours du 10 au 21 décembre et 3 autres semaines de cours du 7 au 26 janvier 2008 permettront d'assurer la totalité des 13 semaines d'enseignement du 1er semestre de l'année universitaire 2007-2008.
- les examens de ce 1er semestre auront lieu, selon les modalités convenues, du 28 janvier au 2 février 2008.


- le second semestre se déroulera du 4 février jusqu'au 17 mai ; les 2 semaines du 14 au 26 avril étant des semaines de congés.


- les vacances de la semaine du 25 février au 1er mars sont supprimées.


- les examens du second semestre et du rattrapage du 1er semestre auront lieu à partir du 19 mai selon une procédure qui sera communiquée ultérieurement.


Ce nouveau calendrier est seul à même d'éviter que l'année soit perdue pour les étudiants. Il implique une reprise immédiate des enseignements. Des aménagements seront réalisés pour des catégories spécifiques d'étudiants (Erasmus, Etudiants étrangers, enseignements à distance, etc ...).


Il est rappelé que les enseignants doivent tous être dans leur salle d'enseignement aux horaires habituels et doivent accueillir et orienter les étudiants.


Jean-Marie Miossec