Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



vendredi 4 janvier 2008

Pourquoi nous demandons la démission de Jean-Marie Miossec ?

La politique du mensonge :

• « 92 000 euros de dégâts » :

La facture de ces 92 000 euros a été fournie au Conseil d'Administration. Sur cette somme il n'y avait que 1000 euros de remplacement du matériel endommagé et 10 000 euros de remise en état des locaux, abîmés par quelques perturbateurs, et plus de 50 000 euros de frais de gardiennage. Pourtant Jean-Marie Miossec a annoncé à la presse 92 000 euros de dégâts ce qui est faux.

• « Une Assemblée Générale se tiendra à 12H00 » :

Lors de la réouverture le Jeudi 6 décembre une Assemblée Générale était annoncée à 10H00. Le président de l'Université a annoncé à la presse, ainsi que dans un communiqué envoyé sur les adresse étudiantes, une Assemblée Générale à 12H00. Le
but était clair : diviser les étudiants afin de provoquer une rupture entre les étudiants mobilisés et leurs camarades.

La politique de l'affrontement :

• Des enseignants de l'Université Montpellier II en renfort :

Le lundi 10 Décembre des enseignants de l'Université de Sciences ont été invités par le président, Jean-Marie Miossec, à venir prêter main forte à la direction pour assurer un cordon de protection d'un cours amphi B. Le blocage ayant été voté en
Assemblée Générale le Jeudi 6, les étudiants mobilisés étaient venus pour débrayer ce cours. Les enseignants de Science se sont montrés particulièrement violents envers les étudiants allant jusqu'à pousser et jetter à terre certains d'entre eux pour justifier un affrontement créé de toutes pièces par l'administration.

• La police à l'Université :

Trois fois les forces de l'ordre sont intervenues sur le campus : le jeudi 16 Novembre les étudiants ont été délogés de l'amphi A, le lundi 10 Décembre la Compagnie Départementale d'Intervention a expulsé les étudiants de l'Université, le jeudi 13 Décembre la Brigade Anti-Criminalité a empêché certains étudiants problocage d'aller voté, la CDI a repoussé violement les étudiants venus empêcher le referendum d'avoir lieu, les officiers de la sécurité publique surveillaient le vote tandis que 300 gardes mobiles ( police anti-émeute dépendant de l'armée ) se tenaient prêts à charger. De nombreuses personnes ont été blessées, plusieurs nez ont été cassés, un membre du personnel s'est fait étranglé par un agent de la BAC qui a détruit sa caméra, une cheville a été cassée ainsi qu'un doigt, plusieurs personnes ont été victimes de brûlures et de perte définitive d'audition suite à
l'usage de grenade assourdissantes et de grenades de dispersion.

La politique de l'ultrasécuritarisme :

• Fichage à l'entrée :

Le Jeudi 16 Novembre les cartes d'étudiants étaient contrôlées à l'entrée par des employés de l'Université. Jean-Marie Miossec souhaitait même que les cartes d'identités soient exigées. Par ailleurs le directeur de l'UFR III, collaborateur et ami du président, a même exprimé le souhait de mettre en place un fichier des « bloqueurs » avec nom et photo et qui aurait été placardé un peu partout dans l'Université.

• 23 vigiles à l'Université :

Lors de la fermeture administrative quatre vigiles étaient employés pour surveiller le campus. Après le referendum ce sont vingttrois vigiles employés par une compagnie privée qui étaient présents sur l'Université Paul Valéry. Chaque bâtiment était gardé
par des vigiles, un maître-chien gardait l'entrée du campus. De nombreux étudiants ont été malmenés par ces vigiles, insultés, menacés et intimidés. Deux d'entre eux ont même été licenciés pour harcelement sexuel.

La politique de l'Autruche :

• Un président clairement pro-LRU :

A aucun moment le président Jean-Marie Miossec n'a souhaité établir de dialogue avec les étudiants ni même entre les étudiants. Dès le début le président a clairement affiché sa position vis à vis de cette loi. De ce fait il a tout mis en oeuvre pour
casser le mouvement étudiant et le stigmatiser. A trois mois de la fin de son mandat de président, Jean-Marie Miossec tente de prouver sa fermeté pour accéder à son futur poste au Conseil Général.

• Un président préférant le monologue :

A de nombreuses reprises les étudiants mobilisés ont tenté en vain d'établir un dialogue avec la présidence. De nombreux efforts ont été faits par le comité de mobilisation pour que dès la réouverture administrative du 6 Décembre les choses se
passent bien, sans dégradations ni heurts mais la présidence a tout mis en oeuvre pour créer un affrontement entre les étudiants. Tentant de discréditer le mouvement étudiant la présidence a envoyé par courrier électronique de nombreux communiqués appellant à la reprise des cours, n'entendant pas la voix de la contestation étudiante.

Le constat est unanime. Le président Jean-Marie Miossec n'a rien fait pour appaiser les tensions, bien au contraire.

• Le Conseil d'Administration du 19 Décembre a voté une motion regrettant «la gestion de la crise par la direction».

• La Vice-Présidente du Conseil d'Administration a démissionné estimant ne pas cautionner l'équipe de direction.

• L'Assemblée Générale des personnels des trois universités a condamné l'intervention de la police.

• Les enseignants et personnels mobilisés dénoncent eux aussi la gestion de la crise par la présidence.

• La Coordination nationale étudiante a voté la démission des présidents des universités ayant fait appel à la police.

Nous ne pouvons pas accepter d'être les pions de la carrière politique de Jean-Marie Miossec.
EXIGEONS LA DEMISSION DE JEAN-MARIE MIOSSEC

45 commentaires:

Lily a dit…

ah sa y est on reprend le mvt!!
ben oé normal 8 semaines de vacances ca suffit pas il faut plus...

Anonyme a dit…

ah ça y est, les commentaires bêtes reprennent!

Anonyme a dit…

Pour la démission d'un homme prêt à tout pour sa propre réussite car ne craint il pas que la LRU entraine la mort de Paul Valéry.
FAITE CIRCULER UNE PETITION ON SIGNERA.
De plus la manipulation des étudiants des deux camps à provoquer les problémes de violence on n'est pas dupe tous uni contre Miossec les profs aussi on rendu hommage à la vice présidente qui a démissionné

Miossec Démission ! a dit…

Pour une pétition aussi !
Miossec démission!

le mouvement reprend! a dit…

Sur le site du personnel et des profs il est indiqué qu'il y aurait un RDV lundi 12h.
Et pour les étudiants???

Lily a dit…

harcèlement sexuel carrément? =O non mais c'est pas vrai, et ça lui fait rien au président de savoir que ces petits vigiles agressent des étudiants.
cet homme n'a aucun sens moral...
honte à lui!

Anonyme a dit…

Le problème n'est pas Mr Miossec, le problème est le manque de motivation de certains étudiants qui s'inscrivent en fac parce qu'ils ne savent pas quoi faire.Tous les présidents d'univ ont eu la meme réaction face aux événements de ces 2 derniers mois.De toutes façons la loi a été votée et il faudra bien en passer par là, n'en déplaise à certains!!!!

David a dit…

Et bien evidement, 11000 euros dde dommage passe pour quelque chose d'acceptable a vos yeux. Quelque chose ne doit pas tourner rond dans vos tetes pour pouvoir agir de la sorte et parler comme ca... Je suis desolé de voir des gens comme vous prendre la parole devant tout le monde, juste pour debiter un ramassis de connerie...Je suis desolé de voir des gens comme vous se bloquer de la sorte pour se monter contre des lois qui pourrait faire avancer l université sur la voie de la professionalisation...Je sui desolé de voir des gens comme vous mettre dans la merde des milliers d etudiant qui galere vraiment juste pour pouvoir profiter de bons moments entre bloqueurs dans des amphis initialement fait pour etudier et non pour squatter... Vous croyez que c'est parce que c'est pas parce qu on n est contre le blocage d une fac- qui de toute facon ne sert absolument a rien, que l on est pas dans la merde et que l on ne galere pas pour se payer des etudes??? Vous etes pathetiques et ne servai a rien... Vous etes juste bon a jeter des cailloux sur les autres comme vous le faites sur cette discussion, vous ne valez pas mieux que sarkozy, qui lui au moins propose, ce qui n est absolument pas votre cas, vu que vous, vous presentez comme l oposition a tout ce qui vient d une ideologie diferente de la votre...Esperons qu un jour vous comprendrez ce qui se passe dans "la" realité et non pas dans la votre..."miossec demission", c est super original en plus. Continue comme ca et tu finiras toi aussi aigri et anti tout ce qui se passe autour de toi.

David a dit…

Au fait, pour celui ki a posté le ssage du "4 janvier 2008 19:57", c est toi et seulement des gens comme toi qui contribuer a la mort de paul valery.. Essaie juste de reflechir pour une fois et tu verras que ce n est pas faux.

hello a dit…

@david,
et donc pour toi il est légitime de désinformer en tant que président d'une fac et se permettre les actes qu'il a choisi de commettre sans aucune critique?
Je suis convaincu que la majorité du personnel et des étudiants de l'UPV n'admirent pas ses actions, et cela pour de bonnes raisons; que cela te plaise ou non!

Pour ce qui en est des actions de Sarkozy... Le stratagème de cet individu repose entièrement sur l'exhibition de ses actions. Il essaye à démontrer qu'avec lui on est passé à l'air du temps de la politique active. Le jour où il se voue à faire de la politique avec modération et donc un peu plus de sagesse et de justesse, sa carrière
s'éteindra. En bref, pour cet individu, mieux vaut entreprendre n'importe quelle action, même sale, que de l'éviter... Donc non merci, pour ta comparaison banale avec lui. Tes réflexions lui ressembles plus que les nôtres.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

a anomyme 22h04
Beaucoup de ceux qui sont contre la LRU ne sont pas contre l'autonomie mais le systeme americain n est pas bon et eux meme le reconnaissent et reviennent dessus. Quitte à copier quelqu'un autant copier ceux qui ont reussi cette reformes comme les pays nordique par exemple. Ensuite pour ce qui est du fait que l'assemble l'ait vote les loi de Vichy aussi, la colonisatation, l'illegalité de l'avortement,...Donc ce n'est pas parce que ca a ete vote par l'Assemble ( surtout que l'inversion des calendrier et le mode de scrutin ( 10%=0 député, 2,2%=24 députés) rendent sa legitimité plus que contestable)que c'est forcement une bonne chose. Quand on a le sentiment qu'une loi detruira à terme l'ame d'un pays je ne vois aucun mal à user de la désobeissance civile. C'est le cas des réformes de notre cher Sarko ( dont la legimite, contrairement à celle de l'Assemblee, est incontestable) qui vend notre ame au Diable et à voir ses resultat pour des clopinettes vu que la fin reelle de son mandat ( préparation des elections, candidature à la candidature, pre-campagne, campagne...) est en 2010.

Xak a dit…

"Et bien evidement, 11000 euros dde dommage passe pour quelque chose d'acceptable a vos yeux. Quelque chose ne doit pas tourner rond dans vos tetes pour pouvoir agir de la sorte et parler comme ca..."

Qu'est-ce qui te fait croire, dans le message posté sur ce blog, que les dégradations sont cautionnées ? Leurs auteurs sont désignés comme des "agitateurs", c'est bien la preuve que l'on se désolidarise. A la limite tu pourrais reprocher que cela ne soit pas assez condamné (le message ne concerne que Miossec et ses actions à la base) mais là vraiment, tu es ridicule.

"Je sui desolé de voir des gens comme vous mettre dans la merde des milliers d etudiant qui galere vraiment juste pour pouvoir profiter de bons moments entre bloqueurs"
C'est contradictoire avec ce que tu as dit juste avant:
Je suis desolé de voir des gens comme vous se bloquer de la sorte pour se monter contre des lois...
^^

"miossec demission", c est super original en plus.
Pourquoi il faudrait absolument que quelque chose soit original pour que l'on puisse protester ? ^^'
Tu es OK avec tout ce qu'a fait Miossec ?

xak a dit…

* "Perturbateurs" et non "agitateurs", mais ça revient au même...

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

lundi 7 janvier, fac bloquée ou pas?

louloutte a dit…

Ah nn on repars pas avec un blocage? J'ai 15j d'exams des lundi c'est pas le moment^^

Xak a dit…

"salut les gueguexux, on s'ennuie alors on reprend ce beau blog ?!?!?!"

"mais serieux pas besoin de nous faire lire toutes ces déboires"

Mais personne ne vous oblige à venir ici, ça serait même pas plus mal si vous pouviez aller pleurer ailleurs. Merci...

Non la fac ne sera pas bloquée lundi, l'AG se tiendra mardi !

Anonyme a dit…

Miossec a fermé pour aller voir belle maman en tunisie ! c'était prévu et payé par la fac, puis finalement intégré aux frais de remise en etat...

opinion way a dit…

respect pour ceux qui continuent le mouv'. moi, c fini. jpense à ma gueule un peu, j'ai eu de l'espoir à un moment mais j'ai eu tort. chacun chez soi dans nos chez soi, coupons le lien social, étudions pour se payer un jour l'appart en résidence sécurisée, ya que ça de vrai...

David a dit…

Xak,

d'une part je n'ai jamais dit que je soutenais Miossec pour ta gouverne, et d'autre part, si tu desire que je repertorie a mon tour toutes les conneries que l'on retrouve sur ce blog en les commentant, il suffit que tu me le demande gentiment et je m'en occuperais lorsque j'en aurais le temps. De plus, pourrais tu essayer de lire atentivement la prochaine fois, cela m'eviterais d'avoir a repondre... Enfin, juste en passant, pourrais tu eviter de sortir des mots du genre "ridicule" et des trucs comme ^^? Ca ne te va pas du tout de dire des trucs comme ca.

Xak a dit…

"d'une part je n'ai jamais dit que je soutenais Miossec pour ta gouverne"

Ça tombe bien parce que moi, pour ta gouverne, je n'ai jamais dit que tu soutenais Miossec je t'ai simplement posé une question. Mais visiblement, tu as des problèmes de compréhension...

"si tu desire que je repertorie a mon tour toutes les conneries que l'on retrouve sur ce blog en les commentant"

Ben vas-y fais-toi plaisir, si tu as du temps à perdre...

Anonyme a dit…

Sur le fait qu'il y aurait eu 300 gardes mobiles c'est faux, il y avait 2 pelotons c'est a dire maximun 45 hommes. Il faut au moins être honnête sur des trucs facilement vérifiables par des étudiants constitués d'une bonne vision.

David a dit…

Je voudrais te remercier Xak pour m'avoir fait prendre conscience de mon etat. J espere juste que tu te feras un plaisir de commenter cette phrase. N'oublie pas les guillemets s'il te plait.

Pour ce qui est des conneries a repertorier,je prefere te dire qu'etant a paul valery, je sens que je vais avoir du temps a perdre avec vos betises. Bonne soirée et tente de reflechir un petit peu.

Tintin a dit…

Bonjour,

Toujours disponible, ouvert et en vie ... Le forum se tient a votre disposition :

http://mtp3lru.xooit.fr/

Cordialement

Anonyme a dit…

que se passe t'il demain a la fac?

sab a dit…

on va en cours

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
le corse a dit…

Avec cette loi on tombe dans le débat de savoir ci le légale est superieur au légitime. Sommes nous dans l'ilégalité parce que la loi a été voté, alors devrait on nous taire et laisser mourir notre université au profit d'un sorte de Lycée global professionnel. La légitimité du mouvement ou nous l'entendons "protéger notre université de l'ingérence que pourrait faire des sociétés privés dans notre espace de travail, hausse des tarif d'inscription, perdre des cours car non rentable, seconde terminal en première année"

Notre légitimité je pense est véridique et la je ne parle pas de bloquage qui n'est qu'un moyen du mouvement. Donc si on est légitime nous sommes au dessus du légale car sinon la resistance en 40 devrait etre condamner et De Gaule aurait du aller en prison car le gouvernement légale se situait à Vichy.

Puis apres pour david tu me semble croire que l'université doit etre le lieux d'apprentissage d'un metier mais tu sais nous ne sommes pas dans un Lycée pro.

Le vrais but de l'université n'est pas de nous enseigner un metier mais une hérésie. Le Campus est peut etre le seul lieux ou l'on peut tous remetre en cause la politique la démocratie les façon de penser les façon de vivre et même de remetre en cause le fait que l'on puisse le faire.

L'université doit etre un lieu de résistance irrédentiste, de désobéissance civile, un principe de résistance inconditionnelle.

En disant cela je distingue l'université des autres institutions car elle n'a pas de but final ni d'interet économique.

Pour ta culture générale et que tu puisse revoir tes jugements je te laisse le soin de feuilleté "l'université sans condition" de Derrida mon cher david.
sur ce bonne journé et à demain tous...

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

dsl pour les fautes c'est votre connerie qui me frustre!!

Anonyme a dit…

Je ne sais pas si le corse fait exprès de faire des fautes d'orthographe!!!!!!!!!!!Le commentaire en est truffé!!!! Avant de parler de culture générale il faut apprendre à écrire correctement!!!!

Anonyme a dit…

Je n'aie pas vraiment de temps à perdre donc j'espère que lundi ce ne sera pas à nouveau bloqué et si le blocage est décidé au cours de la journée je vous demande de bien vouloir nous laisser termeiner nos cours ce jour-là merci.

le corse a dit…

Merci du conseil…
J'ai toujours été nul en orthographe.
Mais le fait que tu me parle que de mes fautes d’orthographes innombrables veut dire que tu es d’accord avec la justesse de mes propos.
amicalement.

Frank a dit…

je préfère lire "le corse" et ses quelques erreurs grammaticales que ceux qui écrivent "con" ou "connard" correctement!

Anonyme a dit…

wouhou encore des AG de 6h pr décider toujours la mme chose et dire "on est pas d'accord , c'est nul pourri zéro on ets pas d'accord , c'est nul pourri zéro , on est pas d'acoord..."

Anonyme a dit…

blocage or not blocage?

etudiante desesperee a dit…

blocage ? Ag prevu pour lundi ?

* je m'informe *

Amelie a dit…

Bonjour à tous et bonne année 2008 !
Je voudrais m'informer sur la suite des évènements, est-ce qu'il y a des AG de prévues ? de nouveaux mouvements ? blocage ?
Voilà ce serait bien que vous mettiez des informations sur ce qui va suivre. Merci d'avance.

Entre autre, je trouve ce blog très intéressant. Il nous informe bien sur ce qui se passe, sur ce que nous ne pouvons pas toujours voir.

Tintin a dit…

Le forum, toujours dispo.

http://mtp3lru.xooit.fr/

Cordialement.

Anonyme a dit…

les problèmes de violence et d'affrontements viennent du fait que vous vous refusez à comprendre que vous empêchez des étudiants d'assister à leurs cours dans le but de défendre vos idées,( et ça, ça emmerde beaucoup de monde )alors que vous n'en avez pas le droit.
exprimez-vous par d'autres moyens.


après vous n'avez été que les pions RIDICULES de miossec... mais il n'est pas responsable des débordements, même s'il a pas mal de torts, la responsabilité vous revient, on n'empêche pas les étudiants d'étudier la bouche en coeur en espérant que personne ne se révoltera. ou c'est nous prendre pour des cons.

sors nous les preuves de ce que tu avances, les pertes définitives d'audition, les nez cassés etc etc..?

Anonyme a dit…

excus moi, mais là ton scepticisme dépasse un peu les bornes, je suis d'accord qu'il y a pas mal de fantasme et d'éxagération des deux cotés, mais les preuves de toutes les blessures causés par les forces de l'ordre existent, plusieurs étaudaint étant aller se faire soigner aux urgences et ayant de ce fait des attestations médicales. Le tout a été collecté par un professeur pour tous les futurs sceptiqu et qui peu a mon avis t'en fournir quelques extraits si tu le souhaite vraiement.
ensuite a tous ceux qui demandent encore si ilya cours Lundi je me demande un peu si vous vous servez un peu de votre matière grise.lemouvemnt n'e n'est pa sforcément a son plus haut niveau et il doit prendre le poul de la mobilisation demain avnt de pouvoir imaginer faire quelque chose. en fait on a l'impressionq ue ce qui demande ça on envie qu'il y ait un blocage.

Anonyme a dit…

dimanche 23 décembre 2007
RENDEZ-VOUS lundi 7 janvier contre la LRU

Le Comité de Mobilisation des Personnels de l’UPV donne rendez-vous à la communauté universitaire lundi 7 janvier à 12h sur le parvis A/B/C pour reprendre la lutte contre l’application de la loi LRU. A tous, d’ici là, une très bonne année 2oo8 - année de l’abrogation de la LRU.

Le Comité rappelle ses différentes demandes pour la rentrée universitaire :

1. Le retrait immédiat des vigiles d'une entreprise privée présents sur le Campus, parfois même dans les amphis.

2. La fin du " couvre-feu " de 19h qui tronque les cours de fin de journée et interdit les activités comme celles du théâtre

3. Le libre accès aux amphis et salles de cours sans qu’il soit besoin d’en demander l’ouverture préalable à du personnel extérieur.

4. Une plus vaste réflexion sur les maquettes, à la mesure des enjeux, alors que tout se déroule dans une urgence préjudiciable à un travail sérieux. Un groupe de travail sur les licences pourrait se mettre en place dès la rentrée en janvier.

5. La création d’un espace d'expression libre sur le site de l'UPV, avec un lien dès la page d’accueil, comme il en existe sur d'autres sites web d’universités, afin de permettre l’information de tous et la bonne tenue du débat démocratique.

6. L’accès aux listes de diffusion modérées de l’UPV (l-chens, l-iatoss, l-etudiants) afin de proposer une information pluraliste.

7. L'organisation de débats hebdomadaires, dans un espace dégagé par l’administration à cet effet afin que la communauté universitaire puisse s'informer et s'exprimer sur les réformes de l’université. (Le Comité propose ces premiers thèmes de débats : " Orientation de la recherche et économie ", " Relations entre Universités et Régions ", " Les media et les mouvements sociaux ").

8. La banalisation d’au moins une journée entièrement consacrée à la réflexion et aux débats sur ces réformes.

Le Comité s'associe à l’appel voté par la Coordination Nationale des Personnels Universitaires du 15 décembre :
La loi dite " Libertés et Responsabilités des Universités " (LRU) généralise le financement dirigiste par des fonds privés, met en concurrence les établissements, remplace les postes de fonctionnaires par des CDD et des CDI, organise la flexibilité des tâches des personnels, constitue un recul de la démocratie universitaire et encourage l’arbitraire du président d’université. On ne peut se satisfaire d’amendements dans l’application de cette loi : elle doit être abrogée !
Nous, personnels des universités rassemblés en coordination nationale le 15 décembre à Paris 8 Saint Denis, exprimons notre indignation face à la façon dont les présidents de nombreuses universités ont réagi en fermant administrativement leurs établissements. Nous condamnons également l’appel qui a été fait aux forces de police et aux sociétés de gardiennage, ainsi que la judiciarisation et toutes les formes de censure qui ont pour but d’interdire aux personnels et aux étudiants de poursuivre leur contestation de la loi dite LRU.Nous appelons les élus de toutes les instances universitaires au respect des droits d’expression, de réunion et de grève dans tous les établissements nationaux.
Nous appelons l’ensemble des élus du Conseil d’Administration à empêcher la mise en œuvre comme l’application de cette loi par tous les moyens dont ils disposent.

Publié par Comité de Mobilisation des Personnels à l'adresse

Qui est en vacances? a dit…

La vice-présidente a eu raison de démissionner. Pendant ce temps, monsieur Miossec allait en Tunisie pendant la fermeture administrative. Et quand on dit que ce sont les étudiants qui profitent du mouvement pour être en vacances!? Merci pour l'exemple.

Anonyme a dit…

le corse a écrit : "L'université doit etre un lieu de résistance irrédentiste, de désobéissance civile, un principe de résistance inconditionnelle.
"

Faut-il avoir un esprit critique ou contradictoire?

Sinon, tres bon texte, comme il en faudrai plus...