Contacter le mouvement :


Contacter les gestionnaires du blog :
mouvement.montpellier@gmail.com



jeudi 31 janvier 2008

L'unef prépare sa campagne

Après avoir joué sur les deux fronts pendant la fin de l'année 2007 l'Unef se lance dans la campagne en dénoncant ce qui était passé sous silence il y a quelques temps :

"Alors que depuis le 15 janvier, les étudiants peuvent déposer leur dossier de demande ou de renouvellement de bourse pour l’année universitaire 2008-2009, les nouveaux critères d’attribution de ces aides décidés par la Ministre de l’Enseignement Supérieur viennent d’être rendus publics. Ces mesures d’apparence technique et prises contre l’avis des étudiants auront pour effet de faire diminuer sensiblement l’aide perçue par certains d’entre eux en 2008-2009.

Sous couvert de « simplification » du système, le Ministère de l’Enseignement Supérieur a ainsi décidé de supprimer certains critères d’attributions prenant en compte la situation individuelle de l’étudiant (les « points de charge ») et qui permettaient d’adapter le montant de la bourse en fonction de la situation propre de l’étudiant, et notamment :
- la prise en compte du handicap
- la prise en compte des enfants à charge de l’étudiant
- la prise en compte du statut d’étudiant à charge d’un parent isolé

Sous la pression des étudiants, la prise en compte de l’éloignement entre le lieu d’étude et le domicile a été maintenue, contrairement à ce qu’avait annoncé la ministre en septembre. Toutefois, son effet dans le calcul des bourses a été réduit. Enfin, les étudiants résidents en Corse qui étudient en métropole perdent purement et simplement le complément de bourse de 270€ par an qui leur était attribué.

A titre d’exemple un jeune, étudiant à 40km de son domicile et dont la famille a un revenu brut global de 20 000€ percevra 704€ de moins pour l’année universitaire 2008-2009. De même, un étudiant en situation de handicap dont les parents ont un revenu brut global de 13 500€ perdra 2 points liés au handicap et percevra en 2008-2009 1171€ de moins qu’avec l’ancien barème, soit une baisse de 130€ par mois.

L’autonomie des étudiants, dans les discours mais pas dans les actes !

De plus, alors que le Président de la République a rappelé dans sa conférence de presse du 8 janvier dernier que « [notre société] ne donne pas [à sa jeunesse] les moyens de son autonomie», la suppression des critères personnels de l’étudiant et le renforcement des critères liés à la famille (nombre de frère et sœur) vont à l’encontre de la volonté affichée de renforcer l’autonomie des étudiants.

Les étudiants veulent des réponses à leurs problèmes de pouvoir d’achat !

Alors que la précarité et les difficultés financières des étudiants ne cessent d’augmenter et que ceux-ci subissent de plein fouet la baisse du pouvoir d’achat, ces choix « techniques » sont en décalage avec la réalité et contribuent à dégrader un peu plus leur situation sociale. En outre, il serait incompréhensible que le montant de leur bourse diminue en septembre prochain alors que la situation des étudiants en situation de handicap, des étudiants ayant un enfant à charge ou éloignés de leur lieu d’étude n’a pas changé.
Les étudiants ont besoin que l’on prenne plus en compte leur situation individuelle, pas celle de leur famille. Les étudiants ont besoin que l’on augmente leurs aides - dont la revalorisation n’a suivi ni l’inflation, ni l’augmentation des dépenses obligatoires depuis 2001 - pas que l’on baisse leur montant."

Vous pouvez consulter le document sur le site de l'UNEF

Etrangement le syndicat étudiant qui n'en est pas un (légalement le statut de syndicat étudiant n'existe pas, ce sont des associations) ne s'interresse aux étudiants que pendant les campagnes électorales.

Serait-ce là une preuve du démagogisme de "l'Univers Négationiste des Etudiants Frauduleux" ?

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Je me torche avec l'Union des Nouveaux Etudiants Fascistes, dire qu'ils étaient COMMUNISTES à leurs origines ça fait mal!

Leetha a dit…

ah? ils sont de retours?...

Mtp3 a dit…

et oui.
Ils font des tournées dans les cités U avec des tracts comme quoi ils ont réussis à imposer un plan réussite en licence...
Bref

Anonyme a dit…

quelqu'un pourrait me communiquer les dates des élections?

Anonyme a dit…

Ils sont graves à l'UNEF; ça fait peur...

Anonyme a dit…

Pourquoi vous vous en prennez toujours à l'unef au lieu de s'en prendre à la droite ou à l'uni!
vous rentrez dans le jeu de la division de sarkozy et vous vous en rendez meme pas compte...d'autant que, meme si je suis loin d'etre a l'unef, eux font des trucs constructifs et passent pas leur journée a vendre du café...

Anonyme a dit…

"vous rentrez dans le jeu de la division de sarkozy et vous vous en rendez meme pas compte"
Mdr
Chronologiquement il faudrait voir quelle est la cause de la division...

Quant aux "actions constructives", à part manger des petits fours au ministère, signer des accords organisant la régression en pleines vacances et faire de la propagande pour se faire réellire, je ne vois pas !

opinion way a dit…

anonyme de 21h11 :
premièrement, c'est pas nouveau l'existence de divisions à gauche.
ensuite, je ne sais pas aujourd'hui si les attaques reçues par l'unef venant de plus à gauche qu'elle concernent le cadre des "divisions de gauche". Car en effet, je ne sais pas si ce pseudo syndicat est encore à gauche, comme ses marraines CGT et CFDT. Enfin, perso, je ne crois pas à cette fantasmée sacro sainte union de toutes les gauches contre le sarkozysme, car comment peut cohabiter une frange de la gauche prenant des coups de ce sarkozysme avec une autre frange de gauche lui mangeant dans la main?

opinion way a dit…

anonyme de 21h11 :
premièrement, c'est pas nouveau l'existence de divisions à gauche.
ensuite, je ne sais pas aujourd'hui si les attaques reçues par l'unef venant de plus à gauche qu'elle concernent le cadre des "divisions de gauche". Car en effet, je ne sais pas si ce pseudo syndicat est encore à gauche, comme ses marraines CGT et CFDT. Enfin, perso, je ne crois pas à cette fantasmée sacro sainte union de toutes les gauches contre le sarkozysme, car comment peut cohabiter une frange de la gauche prenant des coups de ce sarkozysme avec une autre frange de gauche lui mangeant dans la main?

quentin a dit…

Pendant qu'on vend du café l'unef vend son cul à pecresse et sarko

Anonyme a dit…

Je ne comprend pas trés bien cet article..Pourquoi vous en prendre à l'unef au lieu de s'en prendre à l'uni? Vous dites qu'ils ne font rien de constructif, ils m'ont juste permis de retrouver une carte de séjour et d'annuler mon obligation à quitter le territoire français...Eux agissent, alors ne donner pas des leçons.

Mtp3 a dit…

"Je ne comprend pas trés bien cet article..Pourquoi vous en prendre à l'unef au lieu de s'en prendre à l'uni?"

L'uni c'est des gens de droite et ils l'assument. L'unef à chaque mouvements sociaux jouent un double jeu. Ils attendent que le mouvement se lance et après ils disent que c'est eux qui ont tout fait. Ensuite dès que le mouvement devient impopulaire ils se retirent pour récupérer des voies. L'unef s'occupe des gens comme toi pour acquierir des adhérents. Les adhérents à l'unef ont des avantages sociaux auprès du crous, c'est dégueulasse pour un syndicat qui est censé défendre les droits de tout les étudiants !!! Ca veut dire que si t'es pas à l'unef l'unef s'en fout de toi sauf si tu es potentiellement recrutable !!!

"Eux agissent, alors ne donner pas des leçons."

Eux trahissent à chaque fois les mouvements, ca été le cas au cpe et ca a été le cas cette année

Donc nous ne donnons pas de lecon, nous nous battons quitte à être impopulaire. Eux ne font que ce qui peu les rendre populaire... rien d'autre